Navigation – Plan du site
À force de signes

À force de signes

Travailler avec Louis Marin
Alain Cantillon, Pierre-Antoine Fabre, Bertrand Rougé (dir.), À force de signes. Travailler avec Louis Marin, Paris, EHESS, coll. « En temps et lieux », 2018, 506 p., ISBN : 978-2-7132-2723-3.
Notice publiée le 29 octobre 2018

Présentation de l'éditeur

Comment l’œuvre de Louis Marin a-t-elle travaillé, dans sa grandeur discrète, depuis la disparition du philosophe, historien et sémiologue, en 1992 ? Comment sa méthode d’approche des objets, textes et images, sur lesquels il a fait porter son attention patiente depuis ses Études sémiologiques (1971) jusqu’au Pouvoir des images, dernier livre publié de son vivant, a-t-elle profondément imprimé sa trace dans un grand nombre de recherches conduites par des historiens de la littérature, de l’art, de la philosophie, et plus généralement des sociétés moderne ? Les études réunies ici s’échelonnent sur les vingt-cinq ans qui nous séparent de sa mort et veulent rendre compte de l’unité d’une œuvre mais aussi de l’extrême variété de ses effets. Louis Marin n’a pas fait système, mais il a aidé de nouvelles générations à concevoir et à comprendre les systèmes de représentation au sein desquels ont été produits les gestes d’écriture et de peinture qu’il a su interroger.

 

Avec un texte inédit de Louis Marin (proposition d’enseignement « Arts et langage » conçue pour le Collège de France en 1989).

Haut de page

Auteurs

Alain Cantillon (dir.)

Alain Cantillon enseigne la littérature française du XVIIe siècle à l’université de la Sorbonne nouvelle–Paris 3. Ses domaines de spécialisation sont d’une part Blaise Pascal et Port-Royal et de l’autre la théorie des études littéraires et des séries d’événements d’énonciation écrits. Il est membre du Groupe de Recherches Interdisciplinaires en Histoire du Littéraire.
 

Publications du même auteur

Pierre-Antoine Fabre (dir.)

Pierre Antoine Fabre est directeur d’études à l’EHESS. Ses travaux portent sur le premier siècle de la Compagnie de Jésus, sur l’histoire de la spiritualité au XVIIe siècle, sur l’histoire de l’image chrétienne dans la postérité du concile de Trente et sur l’histoire de l’évangélisation moderne. Il a récemment publié Décréter l’image. La XXVe Session du Concile de Trente (2013), Suppression et restauration de la Compagnie de Jésus (avec Patrick Goujon, 2014) et Lire Jean de Labadie (avec Nicolas Fornerod, Sophie Houdard et Cristina Pitassi, 2016).

Publications du même auteur

Bertrand Rougé (dir.)

Professeur de civilisation américaine à l'Université de Pau et des pays de l'Adour, directeur du CICADA et du master « rhétorique des arts ». 

Haut de page