Navigation – Plan du site
Des engagements féminins au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles)

Des engagements féminins au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles)

Des engagements féminins au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles), La Découverte, avril-juin 2010, 176 p., EAN : 9782707164506.
Notice publiée le 28 septembre 2010

Présentation de l'éditeur

Ce numéro tente de rendre compte de nouvelles orientations de la recherche sur les engagements féminins au Moyen-Orient. Trop concentrées sur l'étude de certaines figures de proue des mondes féministes et des mouvements les plus organisés, les études ont longtemps négligé d'autres formes d'engagements, moins tournées vers le changement social et politique, moins radicales, parfois moins émancipatrices. Les recherches rassemblées ici montrent des femmes mobilisées hors de la militance traditionnelle, des engagements plutôt spirituels et sociaux que strictement politiques ou même intellectuels. Ces engagements se situent dans certaines marges de la société, afin de pallier l'absence de sphère politique instituée accessible ou légitime pour les femmes et pour certains groupes sociaux ou politiques, afin de contourner les interdictions, les rigidités ou les dangers. Ils témoignent aussi du déplacement du regard et des enjeux posés par l'affirmation d'une subjectivité féminine. Le dévoilement des femmes, leur sortie de l'ombre, ne se fait pas simplement : elles s'organisent par le biais d'une sociabilité moins visible, comme celle des cercles de réflexion ou de prières. Dans ce cadre, certaines figures émergent : saintes, prédicatrices, intellectuelles ou guides spirituelles, elles prennent leur place dans ces sociétés, énoncent les conduites à tenir et tracent des voies originales, qui peuvent parfois être ou devenir subversives.

Haut de page