Navigation – Plan du site
Collecter, interpréter, enseigner l'écriture.

Collecter, interpréter, enseigner l'écriture.

Analyses linguistiques des écrits d'élèves
Claire Doquet, Jacques David (dir.), « Collecter, interpréter, enseigner l'écriture. Analyses linguistiques des écrits d'élèves », Repères, n° 57/2018, 2018, 232 p., Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9791036201035.
Notice publiée le 04 décembre 2018

Présentation de l'éditeur

La didactique de l'écriture a profondément évolué ces trente dernières années, du fait des apports conjoints de la psychologie cognitive, de la linguistique de l'écrit et de la didactique de la production d'écrits. Les paradigmes linguistiques ont renouvelé l’analyse des productions écrites dans leurs dimensions textuelles, et notamment : i) les problèmes de (dis)continuité thématique et de cohésion textuelle et générique ; ii) les procédures de cohérence énonciative, dans le rapport au référent et au contexte de l’écriture. Au plan didactique, le travail réalisé autour de l’évaluation des écrits des élèves puis de la révision des textes a déplacé le regard de l’étude des normes orthographiques et morphosyntaxiques à celle des composantes sémantiques, énonciatives et discursives des textes.

Le présent numéro de Repères s’inscrit dans ces perspectives et s’ouvre à des recherches présentant de nouvelles dimensions pour l’analyse des écrits d’élèves, dans une dynamique de la scription qui comprend toujours le processus de mise en mots (ou en phrases), mais décrit aussi, plus largement, les phénomènes de mise en texte, afin de comprendre les relations entre production de formes et production de sens. Les différentes contributions s’attachent ainsi à analyser l’ensemble du processus d’écriture, et pas seulement son résultat. Elles montrent chacune comment les scripteurs novices parviennent à faire fonctionner le système de la langue à travers les mouvements de leur écriture.

SOMMAIRE

- Claire Doquet et Jacques David – Collecter, interpréter, enseigner l'écriture.

- Kathy Similowski, Dominique Pellan et Sylvie Plane – Que révèlent les traces de réécriture dans les brouillons d'élèves produisant des récits à partir de sources littéraires ?

- Sonia Castagnet-Caignec – Traitement du temps dans des récits à visée littéraire chez les élèves de primaire et secondaire

- Magali Brunel et Tatiana Taous – Réviser son texte sur écran

- Christine Vénérin-Guénez – À la recherche de stratégies scripturales dans des rappels de récit par des élèves de cours moyen

- Karine Meshoub-Manière et Christine Collière-Whiteside – Réécrire des textes au cycle 3, repenser les processus d'écriture en master MEEF : une expérimentation croisée à partir de brouillons d'écrivains jeunesse

- Florence Mauroux et Marie-France Morin – Soutenir le travail des jeunes scripteurs par la conduite de l'entretien métagraphique en milieu scolaire : pourquoi et comment ?

- Stéphane Colognesi et Silvia Lucchini – Aider les élèves à organiser leurs écrits : les effets d'un étayage destiné à travailler la superstructure textuelle

- Élise Vinel et Élisabeth Bautier – La production d'écrits narratifs en classe : produire un écrit scolaire ou apprendre à écrire un texte ?

- Claudine Garcia-Debanc – Ajout et résolution de problèmes de cohésion textuelle : analyses linguistiques de textes d'élèves et présentation de différents dispositifs de travail pour enseigner l'ajout au cycle 3

- Claire Wolfarth, Claude Ponton et Catherine Brissaud – Gestion de la morphographie verbale en production d'écrits : que peut nous apprendre un corpus longitudinal ?

Haut de page

Auteurs

Claire Doquet (dir.)

Claire Doquet est enseignante à l'université de Bretagne occidentale (IUFM) et chercheuse en linguistique française. Elle travaille depuis quinze ans sur l'écriture scolaire, en particulier l'écriture sur traitement de texte et les processus scripturaux analysés en temps réel. Son travail s'inscrit dans une double filiation : la linguistique énonciative et la génétique textuelle. Elle est membre du Centre de Recherches sur l'Education, les apprentissages et la didactique et elle dirige l'équipe Manuscrits, Linguistique, Cognition de l'Institut des textes et manuscrits modernes.

Jacques David (dir.)

Maitre de conférences en Sciences du Langage, 7ème section du CNU, à l’université de Cergy-Pontoise et à l’ESPE de l’académie de Versailles.

Publications du même auteur

Haut de page