Navigation – Plan du site
Campagnes anti-genre en Europe.

Campagnes anti-genre en Europe.

Des mobilisations contre l'égalité
Roman Kuhar, David Paternotte (dir.), Campagnes anti-genre en Europe. Des mobilisations contre l'égalité, Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. « SXS Sexualités », 2018, 363 p., trad. Agnès Chetaille & David Paternotte, préf. Florence Rochefort, ISBN : 978-2-7297-0942-6.
Notice publiée le 10 décembre 2018

Présentation de l'éditeur

Après plusieurs décennies de progrès constant, l’Europe fait face à une nouvelle vague d’opposition à l’égalité de genre et aux droits sexuels, des revendications rassemblées sous le vocable de « théorie » ou « idéologie » du genre. Cette opposition se manifeste à propos d’enjeux divers, comme l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, l’avortement, les technologies de reproduction, l’éducation sexuelle, les législations antidiscriminatoires ou les droits des personnes trans. Comment un concept universitaire comme le genre, repris par une organisation religieuse telle l’Église catholique romaine, a-t-il pu se convertir en un puissant outil de mobilisation et devenir la cible de mouvements sociaux ? Comment ces discours et ces formes de mobilisation traversent-ils les frontières ? Qui sont les acteurs de ces mouvements ? À partir de l’étude des mouvements anti-genre de treize pays européens, dans une approche transnationale et comparée, cet ouvrage présente les points de rencontre entre mobilisations religieuses, populisme de droite et angoisses nationales dans l’Europe d’aujourd’hui. 

Haut de page

Auteurs

Roman Kuhar (dir.)

Roman Kuhar est professeur de sociologie et doyen de la Faculté des arts de l’Université de Ljubljana, où il enseigne sur le genre, la sexualité, la culture populaire et la vie quotidienne. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages, dont At the Crossroad of Discrimination (2009). Avec Judit Takács, il a codirigé Doing Families: Gay and Lesbian Family Practices (2011).

David Paternotte (dir.)

David Paternotte est chargé de cours (professeur) en sociologie à l’Université libre de Bruxelles, où il dirige le réseau STRIGES et l’Atelier Genre(s) et Sexualité(s). Il préside aussi le comité de gestion du master de spécialisation interuniversitaire en études de genre de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Outre de nombreux articles, il est l’auteur de l’ouvrage Revendiquer le “mariage gay” : Belgique, France, Espagne (2011) et a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont The Ashgate Research Companion to Lesbian and Gay Activism (2015).

Haut de page