Navigation – Plan du site
Des mondes bricolés ?

Des mondes bricolés ?

Arts et sciences à l'épreuve de la notion de bricolage
Florence Odin, Christian Thuderoz (dir.), Des mondes bricolés ? Arts et sciences à l'épreuve de la notion de bricolage, Presses polytechniques et universitaires romandes, coll. « METIS LyonTech », 2010, 391 p., EAN : 9782880749019.
Notice publiée le 07 février 2011

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage et le DVD qui l'accompagne parlent d'art, de bricolage et d'ingénierie. Leur point de départ : l'opposition, formulée par Claude Lévi-Strauss dans La pensée sauvage, entre " l'ingénieur, l'homme du projet et du concept, et " le bricoleur ", qui crée avec " les moyens du bord ", puisant dans un stock d'objets accumulés sans projet précis. Cette opposition est-elle réelle ? A-t-elle un intérêt ? A-t-elle du sens aujourd'hui ? Le livre mène l'enquête : il introduit la figure de l'artiste pour comprendre le travail de l'ingénieur ; il propose la notion de " mondes bricolés " pour cerner la manière dont les individus, ingénieurs, managers, professeurs ou artistes créent, conçoivent, enseignent ou prennent des décisions ; il observe ce bricolage " en situation : à l'église, dans un laboratoire ou un port de pêche, en salle de classe, dans l'atelier de chaudronnerie, dans le roman ou sur une scène de théâtre ; il jette un pont entre bricolage et pensée complexe ; il se risque à l'interdisciplinaire, en faisant dialoguer ingénieurs en bioinformatique, philosophes, metteurs en scène, sociologues et gens de lettres. Cet ouvrage original est le résultat d'un bricolage savant. Il mêle textes écrits, photographies, oeuvres d'art, séquences vidéo et commentaires audio. Il s'adresse à tous ceux et toutes celles qui pensent que tâtonner, détourner ou expérimenter est au coeur du travail d'innovation, et qu'il n'y a pas de mondes possibles sans un incessant bricolage.

Haut de page