Navigation – Plan du site
L'Etat face aux rave-parties

L'Etat face aux rave-parties

Les enjeux politiques du mouvement techno
Loïc Lafargue de Grangeneuve, L'Etat face aux rave-parties. Les enjeux politiques du mouvement techno, Presses universitaires du Mirail, coll. « Socio-logiques », 2010, 170 p., EAN : 9782810701209.
Notice publiée le 11 février 2011

Présentation de l'éditeur

En France, les rave-parties - ces fêtes techno souvent clandestines qui ont défrayé la chronique au long des années 2000 - sont dans le collimateur des autorités. De fait, si les raves ont longtemps constitué un espace de liberté, les institutions ont vite tenté de les réprimer et/ou de les encadrer, et plutôt avec succès. Cette musique et ces regroupements a priori apolitiques ont été considérés essentiellement sous l'angle de l'ordre public ; autrement dit, les fêtes techno , "non commerciales", qui auraient pu relever des compétences du ministère de la Culture, sont aujourd'hui principalement gérées par le ministère de l'Intérieur. Pourtant, les conflits de normes demeurent nombreux parmi les acteurs publics qui encadrent les raves. Ils hésitent entre une gestion policière et une gestion sanitaire de ces manifestations avant tout festives, mais où la présence de drogues constitue un élément de cristallisation des inquiétudes. Tout l'enjeu de cet ouvrage, tiré d'une enquête de terrain, est de comprendre les mécanismes de transformation de la fête techno en problème public et d'en analyser la gestion par les autorités politiques.

Haut de page