Navigation – Plan du site
Moyen-Orient et Afrique du Nord

Moyen-Orient et Afrique du Nord

État des luttes
Frédéric Thomas (dir.), « Moyen-Orient et Afrique du Nord. État des luttes », Alternatives Sud, vol.25, n°4, 2019, 177 p., Paris, Editions Syllepse, ISBN : 978-2-84950-716-2.
Notice publiée le 23 janvier 2019

Présentation de l'éditeur

Huit ans plus tard, que reste-t-il du « printemps arabe » ? La situation de guerre et de contre-révolution domine la région. Au premier chef, en Syrie, au Yémen et en Libye, bien sûr. Mais, en réalité, sous une forme menaçante, larvée ou discontinue, aucun pays ne lui échappe complètement. Instrumentalisés par les grandes puissances, ces conflits deviennent également, et de plus en plus, la scène où se vérifient et s’entrechoquent les intérêts et rivalités des puissances régionales émergentes (Iran, Arabie saoudite, Turquie…). Le risque, toutefois, est de s’en tenir à une lecture uniquement géopolitique et occidentalo-centrée, autour des stéréotypes que les révolutions arabes avaient justement fait voler en éclats, pour se figer dans le (faux) dilemme de la dictature ou du chaos. Et d’occulter les acteurs, les enjeux et la dynamique des luttes sociales à l’œuvre. La déclinaison des guerres actuelles renvoie moins aux effets qu’aux causes et revendications des soulèvements de 2010-2011, dont l’onde de choc se fait encore ressentir aujourd’hui. Ainsi, ces dernières années, du Rif marocain à l’Iran, de Kobané à Gaza, en passant par la Jordanie, de fortes mobilisations sociales ont secoué une région, marquée par les inégalités et la jeunesse de sa population… et continueront de la secouer à hauteur de la demande de « pain, liberté et justice sociale ».

SOMMAIRE

- Frédéric Thomas – Moyen-orient et Afrique du Nord : l’automne de la révolution ?

- Ahmed Saad G. Alowfi , Faisal Abdullah Abualhassan – Arabie saoudite : changements sociaux au regard de la « Vision 2030 »

- Zahra Ali – Irak : entre militarisation et mobilisation sociale

- Tara Povey – Iran : néolibéralisme, organisation des travailleurs et mobilisation populaire

- Sara Ababneh – Jordanie : soulèvement contre le néolibéralisme

- Alex Boodrookas – Koweït : coalitions inédites et durcissement de la répression

- Nicolas Dot Pouillard (entretien)  – Liban : mouvements sociaux et logiques confessionnelles

- Ibrahim Natil – Palestine : dynamiques citoyennes sous l’occupation

- Gulîstan Özer – Rojava : un espoir démocratique dans le chaos ensanglanté ?

- Leila Al-Shami – Syrie : un pays en feu

- Buket Turkmen – Turquie : nouveaux « sujets » de luttes et politiques de guerre

- François Frison-Roche – Yémen : Etat disloqué, société fragmentée, avenir incertain

- Louisa Dris-Aït Hamadouche, Yahia H. Zoubir – Algérie : résistances et contre-résistances

- Sarah Ben Néfissa – Égypte : clôture de l’espace politique et social

- Moncef Djaziri – Libye : une transition bloquée

- Chawqui Lotfi – Maroc : le réveil social

- Khadija Mohsen-Finan – Tunisie : une transition sans rupture

Haut de page

Auteur

Frédéric Thomas (dir.)

Docteur en science politique, chargé d’étude au CETRI.

Haut de page

Lieu

Moyen-Orient

Afrique

Arabie saoudite

Irak

Iran

Jordanie

Liban

Palestine

Syrie

Turquie

Algérie

Égypte

Libye

Maroc

Tunisie

Haut de page