Navigation – Plan du site
Le traitement juridique des conséquences économiques du divorce

Le traitement juridique des conséquences économiques du divorce

Une approche économique, sociologique et juridique de la prestation compensatoire
Isabelle Sayn, Cécile Bourreau-Dubois (dir.), Le traitement juridique des conséquences économiques du divorce. Une approche économique, sociologique et juridique de la prestation compensatoire, Bruxelles, Emile Bruylant, 2018, 221 p., ISBN : 978-2-8027-5767-2.
Notice publiée le 25 février 2019

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage présente les résultats d'un programme de recherche interdisciplinaire financé par l'Agence Nationale de la Recherche (France) sur la justification du maintien du principe d'une pension entre époux après divorce (dénommée prestation compensatoire dans le Code civil français) et sur ses modalités de fonctionnement, à l'heure où les femmes sont indépendantes économiquement du fait de leur participation au marché du travail et où la faute n'est plus au coeur du droit du divorce.

Cette pension est l'une des nombreuses techniques juridiques permettant de « faire les comptes » au moment de la séparation des conjoints. Les analyses présentées ici tentent de répondre aux questions que ces techniques soulèvent : quels comptes permettent-elles de régler et existe-t-il des justifications de l'existence même d'une prestation compensatoire ? À quelles conditions les dispositifs juridiques soumettent-ils l'octroi d'une prestation compensatoire et comment organisent-ils son allocation ? Quels sont les mécanismes qui viennent compléter la prestation compensatoire ?

Au final, en mobilisant des analyses de type économique, sociologique et juridique, il s'agit d'examiner dans quelle mesure ces techniques ont véritablement pris acte des évolutions contemporaines du fait familial et des rapports sociaux de sexe, alors que leurs justifications restent incertaines, qu'elles maintiennent le plus souvent une différence de traitement entre les couples mariés et les couples de fait et qu'elles restent peu attentives à la présence d'enfants communs.

Haut de page

Auteurs

Isabelle Sayn (dir.)

Docteure en droit, directrice de recherche au CNRS et responsable de l'équipe Décision et activités décisionnelles au CERCRID (université de Saint-Étienne).

Cécile Bourreau-Dubois (dir.)

Professeure de sciences économiques à l'université de Lorraine.

Haut de page