Navigation – Plan du site
La colonie philosophique

La colonie philosophique

Écrire l'histoire de la philosophie aux XVIIIe-XIXe siècles
Catherine König-Pralong, La colonie philosophique. Écrire l'histoire de la philosophie aux XVIIIe-XIXe siècles, Paris, EHESS, coll. « En temps & lieux », 2019, 252 p., ISBN : 9782713227721.
Notice publiée le 01 mars 2019

Présentation de l'éditeur

L’histoire de la philosophie est une invention des Lumières. En Allemagne comme en France, cette discipline nouvelle a contribué à façonner l’imaginaire occidental moderne en opérant une double colonisation savante de la pensée. Colonisation du temps, d’une part: l’Européen est considéré dorénavant comme le fruit d’une histoire longue de la pensée qui, grâce aux révolutions scientifique et morale, aboutit à l’âge de la raison, de l’autonomie et de la modernité. Colonisation de l’espace, d’autre part : les historiens de la philosophie, à l’instar des ethnologues ou des linguistes, distinguent désormais l’Europe des autres « cultures», qui deviennent le terrain des enquêtes empiriques. L’Europe est ainsi devenue, par le discours de l’histoire de la philosophie aux XVIIIe et XIXe siècles, le territoire exclusif de la rationalité analytique et réflexive. La colonie philosophique propose une enquête interdisciplinaire sur ce tournant aux conséquences profondes pour la fabrique du monde contemporain.

Haut de page

Auteur

Catherine König-Pralong

Catherine König-Pralong est professeur d’histoire de la philosophie à l’Université de Fribourg-en-Brisgau. Depuis 2014, elle dirige le projet européen (ERC-Consolidator Grant) Medieval Philosophy in Modern History of Philosophy. Ses recherches s’interrogent sur la construction de l’imaginaire savant dans les sciences de la culture aux XVIIIe et XIXe siècles. Elle a notamment écrit Médiévisme philosophique et raison moderne (Vrin, 2016) et Le bon usage des savoirs (Vrin, 2011). 

Haut de page