Navigation – Plan du site
Sociologie des voix artificielles

Sociologie des voix artificielles

Sarah Demichel-Basnier, Sociologie des voix artificielles, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, coll. « HANDICAP VIEILLISSEMENT SOCIÉTÉ », 2019, 303 p., préf. David Le Breton, ISBN : 978-2-7061-4251-2.
Notice publiée le 04 mars 2019

Présentation de l'éditeur

Quelle place la voix prend-elle dans la construction du lien social ?

La laryngectomie totale est l’ablation du larynx et des cordes vocales. Cette opération, vécue comme une mutilation, porte doublement atteinte à l’individualité : les laryngectomisés sont privés de leur voix et doivent composer avec « un trou » à la base du cou venant perturber la géométrie du visage. Ne reconnaissant plus leur corps, ils doivent apprendre à respirer et à parler avec une voix artificielle. Or, la voix artificielle interroge les modalités de la reconnaissance et de la construction identitaire.

Ce livre qui propose une réflexion socio-anthropologique inédite sur la perte de la voix, s’appuie sur l’expérience vécue des laryngectomisés. À contre-courant des études médicales uniquement basées sur des données chiffrées,cette approche intéressera tout particulièrement les professionnels du monde médical et paramédical ayant un lien avec les laryngectomisés (chirurgiens ORL,orthophonistes, infirmiers) et une sensibilité pour les sciences sociales.

Haut de page

Auteur

Sarah Demichel-Basnier

Sarah Demichel-Basnier enseigne la sociologie à l’Université de Caen Normandie et est membre du Centre d’études et de recherches sur les risques et les vulnérabilités (CERREV).

Haut de page