Navigation – Plan du site
L'islam (in)visible en ville

L'islam (in)visible en ville

Appartenances et engagements dans l'espace urbain
Monika Salzbrunn (dir.), L'islam (in)visible en ville. Appartenances et engagements dans l'espace urbain, Genève, Labor et Fides, coll. « Religions et modernités », 2019, 413 p., ISBN : 978-2-8309-1668-3.
Notice publiée le 05 mars 2019

Présentation de l'éditeur

En combinant les perspectives des sciences des religions et des études urbaines avec l’analyse d’événements et de mises en scène artistiques et musicales, le présent ouvrage montre comment les acteurs musulmans performent leurs appartenances de manière situationnelle, dans le but de «faire communauté», mais aussi de se faire une place dans des espaces et des entités qu’il convient d’appréhender à différentes échelles : du voisinage de quartier aux réseaux transnationaux, en passant par les associations et les instances politiques. Cette perspective invite donc à reconnaître, du côté des acteurs, la pluralité des appartenances, des raisons d’agir et des régimes d’engagement, et du côté des terrains étudiés, la pluralité des scènes de visibilité, des territoires aussi bien que des logiques qui sous-tendent la vie publique.

Avec les contributions de Salima Amari, Talia Bachir-Loopuyt, Barbara Dellwo, Matteo Gianni, Pierre Gisel, Philippe Gonzalez, Denis Laborde, Eva Marzi, Simon Mastrangelo, Christophe Monnot, Alexandre Piettre, Monika Salzbrunn (dir.), Olivier Voirol.

Haut de page

Notes de la rédaction

Pour le compte rendu, nous disposons uniquement d'un exemplaire numérique de l'ouvrage (pdf).

Haut de page