Navigation – Plan du site
Les entreprises responsables de la société ?

Les entreprises responsables de la société ?

« Les entreprises responsables de la société ? », Revue française de socio-économie, n° 4, 2009, La Découverte, EAN : 9782707158802.
Notice publiée le 26 novembre 2009

Présentation de l'éditeur

Le mouvement de l'entreprise responsable (ou citoyenne) s'est amorcé sous la forme d'une mode managériale dans les années 1980 en Europe. Progressivement, les pouvoirs publics, Commission européenne en tête, ont institutionnalisé cette mode en lui faisant crédit d'une certaine capacité de régulation des rapports entre éthique et efficacité. Dans le même temps, les associations citoyennes, dans le sillage du commerce équitable ou de l'agriculture biologique, puis les syndicats eux-mêmes, se sont laissés convaincre de la nécessité d'accompagner et d'influencer ce mode de régulation, que les entreprises capitalistes seraient censées exercer spontanément afin de bien le cadrer et lui donner un certain contenu. Ainsi, s'inscrivant dans le vide créé par la déréliction du compromis fordiste, bâti au niveau macro-social et poussé par le besoin de légitimation du capitalisme, le mouvement de la Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE) s'est installé comme une forme étrange de régulation. Hybride, impulsée par le management et instrumentalisée par l'associatif, forme de démarchandisation passant néanmoins par l'échange, la RSE est devenue un objet d'étude important pour les sciences sociales générales. Touchant à la fois aux règles sociales communes, au fonctionnement de l'entreprise, au comportement des acteurs, aux règles de l'échange... elle est l'exemple même de l'objet-frontière que la RFSE se propose d'éclairer à partir d'un dialogue interdisciplinaire.

Haut de page