Navigation – Plan du site
La division du travail revisited

La division du travail revisited

Vers une théorie sociologique de la justice
Anne W. Rawls, Émile Durkheim, La division du travail revisited. Vers une théorie sociologique de la justice, Lormont, Le Bord de l'eau, coll. « La bibliothèque du MAUSS », 2019, 280 p., préface de Philippe Chanial, ISBN : 978-2-35687-637-9.
Notice publiée le 20 mars 2019

Présentation de l'éditeur

Avons-nous (vraiment) bien lu Durkheim et bien saisi toute la radicalité de son geste fondateur de la discipline sociologique ? A lire Anne Rawls, et relire avec elle De la division du travail social, rien n’est moins sûr. Peut-être alors le temps est-il venu, cent ans après la mort de Durkheim, de faire revivre ce texte inaugural. Telle est l’invitation du présent ouvrage. Textes à l’appui.

La contribution de la sociologue américaine peut être lue comme une nouvelle préface à l’édition originale de La division du travail social. A ce titre, Durkheim est lui aussi et tout autant l’auteur du présent livre, en premier lieu par la publication de sa longue introduction, jamais rééditée depuis 1893. Plus encore, tel un palimpseste, cet ouvrage convoque tout un ensemble d’auteurs contemporains pour esquisser, à l’ombre de l’histoire officielle, une histoire en quelque sorte parallèle, clandestine de la sociologie, attentives à la créativité des pratiques sociales et à la morale propre aux interactions.

Pour autant, cette invitation à découvrir un autre Durkheim, jamais lu (ou presque) – à relire cette Division du travail social revisited –, n’intéressera pas seulement les sociologues, mais aussi les philosophes. En effet, un autre texte s’enchâsse dans cette intrigue, la fameuse Théorie de la justice, de John Rawls, le père de l’auteur. Car ce qui est avant tout en jeu dans cette relecture de l’ambition sociologique durkheimienne, c’est aussi et surtout sa dimension politique et toute sa pertinence aujourd’hui, pour penser les formes et les conditions d’une société juste.

Cette audacieuse lecture de l’œuvre de Durkheim ne manquera pas de susciter des réactions contrastées tant elle bouscule bien des interprétations convenues de la sociologie durkheimienne. Voire de la sociologie tout court. Elle invitera par ailleurs les philosophes à nouer un dialogue renouvelée entre science sociale et philosophie morale et politique.

 

Avec la publication de la longue introduction d’Emile Durkheim, jamais rééditée depuis 1893.

Haut de page

Auteurs

Anne W. Rawls

Anne Warfield Rawls (1950) est professeur de sociologie, Université de Bentley (États-Unis). Fille de John Rawls, l’auteur de la fameuse Théorie de la Justice, qui a définitivement renouvelé la philosophie morale et politique contemporaine, elle a publié de nombreux articles (dont plusieurs ont été traduits) et ouvrages dans lesquels elle propose d’articuler la micro-sociologie d’E. Goffman et H. Garfinkel à l’ambition sociologique de Durkheim et philosophique des théories modernes de la justice.

Émile Durkheim

Sociologue de réputation mondiale, il fut professeur de pédagogie et de sciences sociales à l’université de la Sorbonne et chef de file de l’école française de sociologie, ainsi que le fondateur de la revue L’Année sociologique en 1896.

Publications du même auteur

Haut de page