Navigation – Plan du site
Spinoza et les passions du social

Spinoza et les passions du social

Eva Debray, Frédéric Lordon, Kim Sang Ong-Van-Cung (dir.), Spinoza et les passions du social, Paris, Amsterdam Editions, 2019, 355 p., ISBN : 978-2-35480-166-3.
Notice publiée le 21 mars 2019

Présentation de l'éditeur

Si la philosophie de Spinoza nous parle, c'est par son aptitude à s'emparer, sans aucun égard pour la distance dans le temps, des objets et des problèmes de none monde, sa puissance de défaire nos manières ordinaires de les penser, et de nous les faire voir autrement. Les contributions réunies dans cet ouvrage ont pour but d'éprouver à nouveau cette puissance et d'en montrer l'actualité. Elles se proposent de le faire à partir du double point de vue qui considère, d'une part, que le social est le milieu de la vie des hommes et, d'autre part, que, de ce milieu, les passions sont l'élément.
Les individus n'ont d'existence que sociale, et cette nature sociale consiste en une certaine organisation du jeu des affects. Les passions du social s'en trouvent alors repérables à tous les niveaux : celui de la constitution de l'individualité, de l'opération des institutions, ou des processus de l'histoire. Ce recueil est donc par destination une contribution au dialogue de la philosophie (spinoziste) et des sciences sociales.
Les secondes offrent les questions qu'elles ont construites à la première, qui leur rend sa manière singulière de les envisager, voire de les reformuler. Et cette mise au travail de la pensée spinoziste poursuit par là même l'exploration de ce qu'elle peut.

Haut de page

Auteurs

Eva Debray (dir.)

Eva Debray est certifiée et docteure en philosophie, chercheuse rattachée au laboratoire Sophiapol (université Paris Nanterre) et enseigne à l'EER de philosophie de l'université Paris i Panthéon-Sorbonne. Sa thèse s'est attachée à exploiter les ressources de la pensée spinoziste dans le cadre d'une réflexion sur l'hypothèse d'un ordre social spontané.

Publications du même auteur

Frédéric Lordon (dir.)

Frédéric Lordon est directeur de recherche au CNRS et chercheur au CESSP (université Paris I Sorbonne, EHESS). Il développe le programme de recherche d'une science sociale spinoziste. Il a publié, entre autres, Capitalisme, désir et certitude (La Fabrique, 2010), Imperium. Structures et affects des corps politiques (La Fabrique, 2015), La Condition anarchique (Seuil, 2018), et co-dirigé avec Yves Citton Spinoza et les sciences sociales. De la puissance de la multitude à l'économie des affects (Amsterdam, 2008.).

Publications du même auteur

Kim Sang Ong-Van-Cung (dir.)

Kim Sang Ong-Van-Cung, professeure à l'université Bordeaux Montaigne, a proposé une généalogie médiévale du lexique de la subjectivité dans la philosophie classique. Elle a publié L'Objet de nos pensées. Descartes et l'intentionnalité (Vrin, 2012), une édition de Cordemoy (Vrin, 2016) et des études sur Descartes, Spinoza, Sartre, Foucault, Deleuze, Butler et Honneth (disponibles sur Academia). Elle s'intéresse aux critiques contemporaines du sujet moderne et travaille à une généalogie de la subjectivité historique au XXe siècle.

Haut de page