Navigation – Plan du site
L'éducation en partage

L'éducation en partage

Une sociologie anthropologique du travail éducatif
Jean Paul Filiod, L'éducation en partage. Une sociologie anthropologique du travail éducatif, Louvain-la-Neuve, EME Editions, coll. « Proximités Sociologie », 2018, 198 p., ISBN : 978-2-8066-3661-4.
Notice publiée le 28 mars 2019

Présentation de l'éditeur

L'éducation, un travail ? Sans doute. Mais cette idée ne va pas de soi. En général, l'éducation est plutôt appréhendée comme un objet idéologique, chacun optant pour un modèle, une posture, qui s'exprime souvent dans des débats animés, passionnés, voire polémiques. Rien de cela ici. Cet ouvrage défend l'idée que l'éducation est d'abord une activité concrète, au coeur d'une relation adulte-enfant complexe, dans un contexte de pluralité de normes et de valeurs.

Instruit par une longue expérience de terrain au sein d'un programme de résidences d'artistes en école maternelle, l'auteur, en valorisant les points de contact entre acteurs et chercheurs, offre une réflexion et des pistes d'action à partir des controverses sur l'interprétation de situations éducatives. Comment observer, analyser, interpréter lorsqu'on travaille au sein d'un milieu éducatif à côté d'autres adultes, certains considérés comme professionnels de l'éducation et d'autres non ? Comment l'image animée permet-elle de mieux décrire les apprentissages à l'oeuvre, et ainsi les analyser et les interpréter d'autant mieux que ces évaluations se font au coeur d'échanges collégiaux ?

En s'appuyant sur les acquis méthodologiques au croisement de la sociologie et de l'anthropologie, cet ouvrage soulève les enjeux qui affectent le travail éducatif et sa mise en pratique, et entend ainsi alimenter les débats scientifiques et publics, tant sur l'éducation que sur l'évaluation, objet de préoccupations des organisations et des institutions.

Haut de page

Auteur

Jean Paul Filiod

Sociologue anthropologue, Jean Paul Filiod est enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches à l'École supérieure du professorat et de l'éducation (ESPÉ, Université Claude Bernard Lyon 1) et au Centre Max Weber (UMR 5283 du CNRS). Ses travaux, centrés sur le quotidien, ont porté sur la vie domestique, puis sur l'école et l'éducation artistique.

Haut de page