Navigation – Plan du site
Consentir, adhérer, s'opposer

Consentir, adhérer, s'opposer

Contribution à une sociologie de l'engagement
Claude Giraud, Consentir, adhérer, s'opposer. Contribution à une sociologie de l'engagement, Paris, L'Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2019, 135 p., ISBN : 9782343170305.
Notice publiée le 01 avril 2019

Présentation de l'éditeur

Le consentement fait question dans nos sociétés. S'il en est ainsi, c'est bien parce que nous avons changé de registre de valorisation et de justification tant sur la scène publique que dans l'espace privé. C'est également parce que nous avons tendance à considérer la forme juridique comme une protection aux incertitudes du consentement. C'est enfin parce que le consentement passif ou implicite est l'objet de controverses en raison de la pluralité des interprétations possibles. Nous consentons néanmoins et nous ne saurions nous en dispenser. Nous nous opposons parfois et refusons de consentir. Que ce soit lors d'une demande explicite de consentement ou à l'occasion d'une prise de conscience d'un consentement passif, nous sommes confrontés à la question la plus élémentaire, celle d'un « pourquoi ? ». Consentir suppose d'être en mesure de répondre à une telle question, de l'ignorer ou de la dépasser. Les refus de consentir s'inscrivent dans cette logique du questionnement.

Cet ouvrage fait suite aux précédents travaux de Claude Giraud sur le secret, l'indifférence, la suspicion et, plus largement, sur les rationalités complexes.

Haut de page

Auteur

Claude Giraud

Claude Giraud est sociologue et philosophe. Il est maintenant professeur honoraire des universités.

Haut de page