Navigation – Plan du site
Les langues de bois

Les langues de bois

Joanna Nowicki, Michaël Oustinoff, Anne-Marie Chartier (dir.), « Les langues de bois », Hermès, n° 58, 2011, 230 p., CNRS, EAN : 9782271071231.
Notice publiée le 13 mars 2011

Présentation de l'éditeur

Discours fleuves des dictatures ou prose convenue et contournée des politiques de nos démocraties, la « langue de bois » se retrouve partout et dans des formes et des sens variés. Plus qu'une simple convention sociale permettant d'atténuer une vérité désagréable, entre politesse et hypocrisie, la langue de bois, tel le newspeak d'Orwell (1984), sert parfois à énoncer exactement le contraire de ce qu'elle dit, pour anéantir toute communication. Dans ce numéro d'Hermès, des spécialistes reconnus étudient l'éventail de ces discours, cherchant à définir la ligne de partage qui fait cette langue « de bois », ses modalités de production, et la répartition des rôles entre récepteur et locuteur au cours de ce phénomène. Ce sujet est un enjeu majeur des recherches en sciences de la communication. Car au détour des ces langues de bois apparaissent en effet les ratés du message, les signes de dysfonctionnement des médias. Et l'on s'aperçoit au final que la langue de bois peut, paradoxalement, constituer un des moteurs de la communication, révélateur évident de sa complexité et son originalité.

Haut de page