Navigation – Plan du site
L'âge des enfants (XVIe-XVIIe siècles)

L'âge des enfants (XVIe-XVIIe siècles)

Jean-Pierre Van Elslande, L'âge des enfants (XVIe-XVIIe siècles), Genève, Droz, coll. « Les seuils de la modernité », 2019, 262 p., ISBN : 978-2-600-05929-9.
Notice publiée le 24 mai 2019

Présentation de l'éditeur

Ce livre est consacré aux personnages d’enfants dans la littérature des XVIe et XVIIe siècles. Il analyse les modes de subjectivation qui, dans des genres aussi variés que la poésie, la comédie, la tragédie, les traités pédagogiques, les Mémoires, le discours moraliste et les contes de fées associent à leurs faits et gestes des questionnements temporels nés de l’avènement des Temps modernes. L’Âge des enfants couvre la période de deux siècles au cours de laquelle les jeunes êtres dynamisent le projet humaniste de rénovation culturelle fondé sur l’actualisation du passé, en testent les limites et en interrogent le devenir. Cette période s’achève à la fin du XVIIe siècle, quand la Modernité s’impose en tant qu’horizon temporel indépassable, plutôt que comme projet à mettre en œuvre sur la base d’une représentation idéalisée des temps anciens. Les valeurs d’innocence, de vulnérabilité et de nostalgie attachées à l’enfance au cours du XVIIIe siècle changent alors le rôle dévolu aux enfants dans la littérature.
 

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Van Elslande

Jean-Pierre Van Elslande est professeur de littérature française à l'Université de Neuchâtel. Ses travaux portent sur les XVIe et XVIIe siècles. 

Haut de page