Navigation – Plan du site
Les « big data » au travail

Les « big data » au travail

Les métiers de la donnée entre expertises professionnelles et effets de croyance
Anaïs Theviot, Éric Treille (dir.), « Les « big data » au travail. Les métiers de la donnée entre expertises professionnelles et effets de croyance », Politiques de communication, n° 12, printemps 2019, 204 p., Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, ISBN : 978-2-7061-4327-4.
Notice publiée le 28 mai 2019

Présentation de l'éditeur

Derrière les machines et les algorithmes, le pouvoir de l’intelligence artificielle et l’influence grandissante des données, il y a des femmes et des hommes peu ou pas mis en avant. Les travailleurs des data ont comme disparu du spectre d’observation de ce grand bouleversement technologique. Ce numéro se propose donc de « repeupler » l’étude des algorithmes, en portant le regard sur les effets de croyances et sur les promesses portées par ces travailleurs de la donnée à travers des enquêtes empiriques approfondies.

SOMMAIRE

Présentation du dossier

- Anaïs Theviot et Éric Treille – Les « big data » au travail. Les métiers de la donnée entre expertises professionnelles et effets de croyance

- Ysé Vauchez – Les mythes professionnels des fact-checkeurs. Un journalisme de données au service de la vérité

- Camille Lévy –  Les outils big data dans les RH. Du mythe à la pratique

- Anaïs Theviot et Éric Treille –  Mobiliser par les données. Les stratégies numériques de campagne des candidats à la primaire de la droite et du centre de 2016

- Thomas Ehrhard, Antoine Bambade et Samuel Colin – À la conquête des élections 2.0. Étude des acteurs et du marché de la technologie politique en France

- Entretien avec Jacques Priol 

Haut de page

Auteurs

Anaïs Theviot (dir.)

Maîtresse de conférences à l’Université Catholique de l’Ouest et au laboratoire ARENES.

Publications du même auteur

Éric Treille (dir.)

Docteur en science politique au laboratoire ARENES.

Haut de page