Navigation – Plan du site
Le réalisme critique

Le réalisme critique

Une nouvelle ontologie pour la sociologie
Margaret Archer, Frédéric Vandenberghe (dir.), Le réalisme critique. Une nouvelle ontologie pour la sociologie, Lormont, Le Bord de l'eau, coll. « Bibliothèque du Mauss », 2019, 168 p., ISBN : 9782356876461.
Notice publiée le 21 juin 2019

Présentation de l'éditeur

À quel modèle de scientificité les sciences humaines et sociales doivent-elles donc se rapporter ? Passées les références enflammées de jadis à Bachelard et à la rupture épistémologique, au positivisme logique ou empirique, à la réfutabilité de Popper, etc., la question semble presque oubliée, au profit de considérations méthodologiques à petite ou moyenne portée. Elle est pourtant toujours bien là, irrésolue.

C’est dans ce silence qu’il devient urgent de prendre connaissance du réalisme critique, cette philosophie des sciences humaines, impulsée par Roy Bhaskar (1944-2014), totalement inconnue en France, mais si importante dans l’univers anglo-saxon. À partir d’une critique radicale du positivisme et du scientisme, dont il montre pourquoi il ne tient déjà pas dans le domaine des sciences dures, et dans le sillage d’Aristote, Hegel et Marx, le réalisme critique s’oppose à tout réductionnisme. Il ouvre (via Margaret Archer notamment) à une pensée des interrelations entre la structure sociale, la culture et les personnes qui rendent le pouvoir aux acteurs en soulignant l’importance de leur réflexivité.

L’introduction du réalisme critique dans le monde francophone pourrait bien conduire à une révolution paradigmatique dans les sciences sociales et humaines.

Haut de page

Auteurs

Margaret Archer (dir.)

Margaret Archer est sociologue émérite de l´université de Warwick et membre de l’académie pontificale des sciences sociales. Elle est la représentante principale du réalisme critique en sociologie et une des figures de proue de la théorie sociale anglaise. Elle a développé la perspective morphogénétique de la structure, de la culture et de l’action dans une vingtaine de livres.

Frédéric Vandenberghe (dir.)

Frédéric Vandenberghe est professeur de sociologie à l´université fédérale de Rio de Janeiro. Spécialiste de la théorie sociale mondiale, il a enseigné dans plusieurs universités en Europe, aux Etats-Unis et au Brésil. En français, il a publié, entre autres, Une histoire critique de la sociologie allemande (1997-98) La sociologie de George Simmel (2001) et avec Alain Caillé : Pour une nouvelle sociologie classique (2016).

Publications du même auteur

Haut de page