Navigation – Plan du site
Ce que travailler ensemble veut dire

Ce que travailler ensemble veut dire

Réflexions à partir de la lutte contre la traite des êtres humains
Bénédicte Lavaud-Legendre (dir.), Ce que travailler ensemble veut dire. Réflexions à partir de la lutte contre la traite des êtres humains, Pessac, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, 2019, 154 p., ISBN : 9782858924776.
Notice publiée le 08 juillet 2019

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage questionne la manière dont s'articulent les échanges entre les acteurs impliqués dans la lutte contre la traite des êtres humains. Nombreux sont les textes juridiques ou les recommandations internationales qui exhortent lesdits acteurs à « travailler ensemble ». Que l'on parle de la nécessité de mettre en œuvre une « approche globale de la lutte contre la traite », de la mise en place de « mécanismes d’orientation », de l’instauration de formes de « partenariats » ou de « coopérations », l’objectif est le même.
Or le développement de telles interactions se révèle difficile à mettre en œuvre en France. Ce constat s’explique par l’ampleur des législations que ces pratiques criminelles contournent ou heurtent de plein fouet : atteinte à l’intégrité physique des personnes, violation du droit du travail, des frontières, des règles fiscales, fraude documentaire, etc. Mais en amont, c’est l’absence de définition d’une politique publique consacrée à ce sujet qui est à questionner.
En effet, la mise en œuvre d’une réelle dynamique de « travail ensemble » ne peut que résulter d’une réflexion de fond sur les valeurs que heurtent les faits de traite des êtres humains et les moyens de les protéger. Elle oblige à définir l’objet sur lequel doit porter l’action à conduire, les objectifs à atteindre et les moyens d’y parvenir. Cela exige d’établir des priorités au sein des valeurs en concurrence et de s’accorder sur un certain nombre de principes théoriques et de principes d’action. C’est un travail considérable mais essentiel.
Les contributions rassemblées permettent de prendre la mesure de la difficulté, d’identifier les enjeux en termes d’effectivité de la lutte contre la traite et d’ouvrir des perspectives quant aux formes que peut prendre ledit « travail ensemble ». Elles sont issues d’un colloque organisé en juillet 2016 par le COMPTRASEC (UMR CNRS 5114) dans le cadre d’un projet de recherche financé par le Conseil régional d’Aquitaine.

Haut de page

Auteur

Bénédicte Lavaud-Legendre (dir.)

Bénédicte Lavaud-Legendre est juriste, chargée de recherche au laboratoire COMPTRASEC (UMR CNRS 5114). Ses travaux ont en commun de creuser la question de l'effectivité des normes nationales et internationales applicables en matière de lutte contre la traite des êtres humains. Son carnet de recherche « traite.hypotheses.org » lui permet de donner une visibilité à ses recherche.

Haut de page