Navigation – Plan du site
Nom d’un parti ! Pour une onomastique partisane

Nom d’un parti ! Pour une onomastique partisane

Paul Bacot, Michelle Lecolle (dir.), « Nom d’un parti ! Pour une onomastique partisane », Mots. Les langages du politiques, n° 120, 2019, 204 p., Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9791036201707.
Notice publiée le 08 juillet 2019

Présentation de l'éditeur

Les noms des organisations politiques sont des noms propres dotés de caractéristiques particulières : ils dénomment des groupes, sont choisis par ceux-là même qu’ils vont dénommer collectivement et sont formés de mots appartenant au lexique courant et porteurs de sens. Le baptême d’un parti est un acte de langage qui le fait exister en tant que tel, et le nom remplit dès lors plusieurs fonctions, vis-à-vis des adhérents et vis-à-vis du corps électoral. Il participe du positionnement parmi l’ensemble des acteurs collectifs de même statut, le situant vis-à-vis des autres, coprésents dans le même espace politique, ou ailleurs mais avec une même couleur politique, ou encore dans une histoire, parfois une filiation. Le nom du parti appartient à un univers peuplé d’autres noms auxquels il fait parfois explicitement écho. Il ne surgit pas ex nihilo, ni sur le plan du lexique employé, ni sur celui de la structure syntaxique. Les huit articles de ce dossier sont marqués par une grande diversité de situations (noms de partis fictifs, présents, passés), de pays (appartenant aux quatre principaux continents), de contextes politiques et d’orientations idéologiques. Selon les cas, les articles proposent des comparaisons entre noms de partis, la description d’évolutions d’un même parti et de son nom, ou l’émergence d’un nom… Les contributeurs appartiennent à différentes disciplines (principalement histoire, sciences du langage et science politique) qui, ensemble, contribuent à éclairer cet objet particulier, multifacette.

SOMMAIRE

DOSSIER

- Paul BACOT et Michelle LECOLLE – Noms de partis politiques : une onomastique atypique

- Alice KRIEG-PLANQUE – Les noms d’organisations politiques imaginaires : analyse d’un générateur automatique de noms de groupuscules

- Dominique COLAS – Du Parti ouvrier social-démocrate russe au Parti communiste d’Union soviétique : une série de noms programmatiques 

- Julien FRETEL – Un parti sans politique. Onomastique d’une innovation partisane : En Marche !
- Éric TREILLE – Fin de parti(e). La dénomination du PS en questions

- Salih AKIN – Noms de partis et messages politiques : le cas des partis politiques kurdes légaux en Turquie 

- Anne-Claire COURTOIS – Rupture et continuité d’un ethos politique autoritaire : les noms de partis au Burundi 

- Valérie BONNET – Du parti de la panthère noire aux panthères : un ou des Black Panther Party(ies) ? 

- Dilek YANKAYA, Clément STEUER et Hassan ZOUAOUI – Nommer l’islam politique. Répertoire lexical d’un réformisme et ses réappropriations locales dans les noms de partis islamistes

Haut de page