Navigation – Plan du site
Vies oubliées

Vies oubliées

Au coeur du XVIIIe siècle
Arlette Farge, Vies oubliées. Au coeur du XVIIIe siècle, Paris, La Découverte, coll. « À la source », 2019, 298 p., ISBN : 9782348045738.
Notice publiée le 12 septembre 2019

Présentation de l'éditeur

Comment saisir les vies oubliées, celles dont on ne sait rien ? Comment reconstituer au plus près l’atmosphère d’une époque, non pas à grands coups de pinceau, mais à partir des mille petits événements attrapés au plus près de la vie quotidienne, comme dans un tableau impressionniste ?
Arlette Farge offre ici ce qu’on appelle les « déchets » ou les « reliquats » du chercheur : ces bribes d’archives déclarées inclassables dans les inventaires, délaissées parce que hors des préoccupations présentes de l’historien. Ce sont des instantanés qui révèlent la vie sociale, affective et politique du siècle des Lumières. Prêtres, policiers, femmes, ouvriers, domestiques, artisans s’y bousculent.
De ces archives surgissent des images du corps au travail, de la peine, du soin, mais aussi des mouvements de révolte, des lettres d’amour, les mots du désir, de la violence ou de la compassion.
Le bruit de la vague, expliquait Leibnitz, résulte des milliards de gouttelettes qui la constituent ; Arlette Farge immerge son lecteur dans l’intimité de ces vies oubliées. Une nouvelle manière de faire de l’histoire.

Haut de page

Auteur

Arlette Farge

Arlette Farge est historienne spécialiste du XVIIIe siècle. Elle a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Vie fragile. Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle, Le Goût de l’archive, et, avec Michel Foucault, Le Désordre des familles. Lettres de cachet des Archives de la Bastille au XVIIIe siècle.

Publications du même auteur

Haut de page