Navigation – Plan du site
L'économie de la foi

L'économie de la foi

Feuilleton théorique 2
Alain Deneault, L'économie de la foi. Feuilleton théorique 2, Montréal, Lux, 2019, 134 p., ISBN : 978-2-89596-316-5.
Notice publiée le 04 octobre 2019

Présentation de l'éditeur

Gérer des biens ou administrer des organisations ne relèvent pas d’actes qui se suffisent à eux-mêmes. Ils procèdent d’un principe supérieur, lequel les justifie dans la mesure où on lui prête foi. Une profession de foi est donc de rigueur pour fonder les principes qui confèrent de la cohérence aux menus gestes par lesquels nous nous structurons tous les jours.

À ce rapport interactif entre la croyance, l’autorité et l’action, les Pères de l’Église ont donné le nom d’«économie». Une économie de la foi, qui fonde notre matrice institutionnelle depuis le début de notre ère. Cette économie porte en elle l’exigence de penser ce que tout principe doit à l’intimité des sujets pour s’incarner dans le monde. Elle relève d’une gravité et d’une profondeur que la science économique moderne n’arrive en rien à imaginer.

Pour camoufler la béance de leur vanité, les «théoriciens» du management ont repris tel quel le vocabulaire religieux, mais pour achever de l’épuiser: ils invoquent la protection de leur business angels afin de porter leur marque au stade de l’evangelizing. Il n’y a pas pire foi que celle qui ne s’admet pas, ou se conçoit mal.

Haut de page

Auteur

Alain Deneault

Alain Deneault, docteur en philosophie de l’Université Paris-VIII, est notamment l’auteur de Noir Canada (Écosociété 2008), Offshore (Écosociété / La Fabrique 2010), Paradis sous terre (Écosociété / Rue de l’Échiquier 2012), « Gouvernance » (Lux 2013) et Paradis fiscaux. La filière canadienne (Écosociété 2014).

Publications du même auteur

Haut de page