Navigation – Plan du site
Pour la cause de l'ancêtre

Pour la cause de l'ancêtre

Relation diasporique et transformations d'un village globalisé, Shenzhen, Chine
Anne-Christine Trémon, Pour la cause de l'ancêtre. Relation diasporique et transformations d'un village globalisé, Shenzhen, Chine, Paris, Société d'ethnologie, coll. « Recherches sur la Haute Asie », 2019, 544 p., ISBN : 978-2-36519-031-2.
Notice publiée le 25 octobre 2019

Présentation de l'éditeur

Les habitants natifs de Fort-les-Pins ne sont plus les pauvres paysans dépendants de leurs riches parents émigrés qu'ils étaient encore il y a quelques décennies. Ce "village-dans-la-ville" devenu un quartier de Shenzhen, mégapole à la croissance fulgurante, a vu son paysage et sa population radicalement transformés en l'espace de trente ans. La création de Shenzhen, la plus ambitieuse des Zones économiques spéciales chinoises, a été, à partir de 1979, le signal de l'ouverture chinoise aux capitaux de l'étranger et le laboratoire des réformes économiques et sociales.
Cette ouverture s'est accompagnée de reconnexions entre les localités d'origine et les émigrés et descendants d'émigrés, encouragés par les autorités chinoises à venir visiter les villages d'origine et à contribuer financièrement à leur développement. L'ouvrage retrace l'histoire de l'émigration ainsi que les contributions financières renvoyées au village pendant près d'un siècle. Il montre quel rôle éminent a joué la diaspora, non seulement dans le développement économique du village d'origine, mais aussi dans le contournement rusé de certaines des politiques urbaines.
Dans un contexte de mutations accélérées, le sens conféré à l'émigration a changé, en même temps que la relation à la diaspora. Ce livre rend compte de l'affaiblissement de cette relation, en même temps que de la persistance de liens moraux, affectifs, et symboliques, dans la Chine de l'ère des réformes et de l'ouverture. Prenant la suite de Chinois en Polynésie française, Migration, métissage, diaspora (Société d'ethnologie, 2010), ce livre vient compléter un diptyque sur la relation diasporique.
S'appuyant sur une riche documentation historique et ethnographique, il couvre plusieurs champs de l'anthropologie : historique, économique, religieuse et des institutions.

Haut de page

Auteur

Anne-Christine Trémon

Anne-Christine Trémon est maître d’enseignement et de recherche à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne.

Haut de page