Navigation – Plan du site
L'émergence du francoprovençal

L'émergence du francoprovençal

Langue minoritaire et communauté autour du Mont-Blanc
Natalia Bichurina, L'émergence du francoprovençal. Langue minoritaire et communauté autour du Mont-Blanc, Pessac, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, 2019, 298 p., ISBN : 9782858924813.
Notice publiée le 13 novembre 2019

Présentation de l'éditeur

Un ensemble de variétés linguistiques à cheval sur trois États européens, la France, la Suisse et l'Italie, est identifié depuis la fin du XIXe siècle sous le nom de francoprovençal. Cette langue romane minoritaire, appréhendée ici à divers échelons, régionaux, nationaux et transfrontaliers, reçoit aussi de la part de ses locuteurs ou promoteurs d'autres dénominations telles que celles de patois, savoyard ou arpitan. Aujourd'hui, le francoprovençal est juridiquement reconnu comme une langue à part entière dans les trois pays concernés, et une politique linguistique transfrontalière se développe en faveur de son statut et de sa valorisation.
L'ouvrage se concentre sur l’analyse critique du discours de différents acteurs sociaux qui participent à l'émergence d’une communauté linguistique à la base d’un ensemble de pratiques communicatives disparates et de représentations identitaires souvent conflictuelles. Il est issu de neuf années de travail de terrain dans les trois pays concernés, privilégiant la méthode de l’observation participante et mené majoritairement en francoprovençal.

Haut de page

Auteur

Natalia Bichurina

Natalia Bichurina est chercheure FNS senior à l'Université de Lausanne et membre de l’équipe scientifique du Centre d’études francoprovençales René Willien de Saint-Nicolas (Vallée d’Aoste). Originaire de Saint-Pétersbourg, elle est docteure des Universités de Perpignan, Bergame et Sydney.

Haut de page