Navigation – Plan du site
Comme un arbre en fleurs

Comme un arbre en fleurs

Florence entre Moyen Âge et Renaissance
Silvia Diacciati, Enrico Faini, Lorenzo Tanzini, Sergio Tognetti, Comme un arbre en fleurs. Florence entre Moyen Âge et Renaissance, Grenoble, UGA Editions, coll. « Italie plurielle », 2019, 290 p., ISBN : 978-2-37747-028-0.
Notice publiée le 14 novembre 2019

Présentation de l'éditeur

L'histoire de Florence, entre XIIIe et le XVIe siècle, offre un observatoire privilégié non seulement pour l'histoire de l'Italie, mais aussi pour celle de toute l'Europe. Depuis des siècles, des dizaines d'érudits la racontent pour tenter de saisir les raisons de son caractère unique, né de la rencontre entre le génie artistique et les ambitions personnelles, familiales et politiques. La ville des banques, des marchands-entrepreneurs et des manufactures est aussi celle d'intenses conflits entre factions, dont Dante est l'une des victimes d'exception ; puis celle de l'humanisme, celle des expérimentations politiques des Albizzi, des Médicis ; celle d'une république où Laurent le Magnifique incarne l'idéal même du prince-mécène de la Renaissance.
A travers cet ouvrage, les auteurs ont voulu ouvrir autant de fenêtres sur la vie florentine et ses différents aspects, comme une galerie de scènes et de points de vue qui permettent d'entrer dans ce monde créatif et fécond.

Haut de page

Auteurs

Silvia Diacciati

Silvia Diacciati est docteur en histoire médiévale. Elle étudie l’histoire florentine du XIIIe siècle, particulièrement les évènements politiques et institutionnels.

Enrico Faini

Enrico Faini est docteur en histoire médiévale. Il s’occupe d’histoire politique et sociale du Xe au XIIIe siècle et de l’historiographie de l’époque communale.

Lorenzo Tanzini

Lorenzo Tanzini enseigne l’histoire médiévale à l’université de Cagliari. Il s’intéresse aux institutions italiennes du bas Moyen Âge et à la culture politique de Florence entre Moyen Âge et Renaissance.

Sergio Tognetti

Sergio Tognetti enseigne l’histoire médiévale à l’université de Cagliari. Il s’intéresse à l’histoire économique du bas Moyen Âge et de la Renaissance.

Haut de page