Navigation – Plan du site
La France d'en bas ?

La France d'en bas ?

Idées reçues sur les classes populaires
Olivier Masclet, Séverine Misset, Tristan Poullaouec (dir.), La France d'en bas ? Idées reçues sur les classes populaires, Paris, Editions Le Cavalier Bleu, coll. « Idées reçues », 2019, 200 p., ISBN : 979-10-318-0373-9.
Notice publiée le 15 novembre 2019

Présentation de l'éditeur

On entend souvent que la société française se serait « moyennisée », provoquant la disparition pure et simple des classes populaires qui, soit auraient accédé à la classe moyenne, soit auraient été rétrogradées parmi les « pauvres »…
Or, si les classes populaires ont effectivement changé depuis la désindustrialisation des années 1970, elles continuent bel et bien d’exister et les idées reçues à leur sujet ne manquent pas. Reléguées dans la France périphérique, les classes populaires se vautreraient dans la consommation de masse, s’abêtiraient devant la télé et le foot, seraient réac, sexistes, racistes, voteraient pour l’extrême droite et auraient pour rêve ultime l’achat de leur pavillon…
Cet ouvrage, écrit par les meilleurs chercheurs et chercheuses, dépasse ces clichés et dresse un portrait documenté de ces classes populaires qui subissent de plein fouet la montée des inégalités.

Haut de page

Auteurs

Olivier Masclet (dir.)

Olivier Masclet est maître de conférences en sociologie à l’Université de Paris Descartes et membre du Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS).

Publications du même auteur

Séverine Misset (dir.)

Séverine Misset est maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Nantes et membre du Centre nantais de sociologie (CENS).

Tristan Poullaouec (dir.)

Tristan Poullaouec est maître de conférences en sociologie et membre du CENS.

Publications du même auteur

Haut de page

Sujet

Consommation

Famille

Logement

Pauvreté - précarité

Travail

Politique

Éducation

Sports et loisirs

Stratification sociale

Haut de page