Navigation – Plan du site
Institutions et développement

Institutions et développement

La fabrique institutionnelle et politique des trajectoires de développement
Elsa Lafaye de Micheaux, Eric Mulot, Pépita Ould-Ahmed (dir.), Institutions et développement. La fabrique institutionnelle et politique des trajectoires de développement, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des Sociétés », 2007, 321 p., EAN : 9782753504363.
Notice publiée le 18 septembre 2007

Présentation de l'éditeur

Dialogue des terrains et des disciplines ou sein des sciences sociales, cet ouvrage s'inscrit dans une volonté d'élaboration collective d'une réflexion institutionaliste sur les pays en développement. II est le fruit d'un séminaire de recherche Institutions et développement (Matisse-CNRS, Paris, 2001-2006). Il souhaite permettre au lecteur de s'orienter dans les travaux d'économie du développement contemporaine (théories de la croissance, anti-développement) parmi les discours des institutions financières internationales. Ceci passe par un travail de clarification des positions théoriques et idéologiques, face à la vague montante du néo-institutionnalisme en sciences sociales. Au de-là de contributions purement théoriques, l'ancrage en économie politique clairement affirmé dons des textes analysant les changements institutionnels à l'uvre dons des pays ou régions particuliers (Afrique de l'Ouest, la Réunion, le Mali, la Russie, l'Iran et l'Équateur). La question de la souveraineté des Etats s'y trouve nécessairement soulevée. Vues d'ailleurs, de nouvelles questions apparaissent, qui demandent un travail conceptuel nourri par des références situées en-dehors de la discipline économique auxquelles ce livre souhaite ouvrir. En effet, les pays dits du Sud sont des lieux d'élaboration politique, économique et sociale singuliers que des économistes européens gagnent à connaître et à réfléchir afin de penser la mondialisation et ses effets en connaissance de couse

Haut de page