Navigation – Plan du site
Le sexisme de la première heure

Le sexisme de la première heure

Hasard et sociologie
Eric Brian, Marie Jaisson, Le sexisme de la première heure. Hasard et sociologie, Raisons d'agir, coll. « Cours et travaux », 2007, 376 p., EAN : 9782912107367.
Notice publiée le 24 octobre 2007

Présentation de l'éditeur

Ce livre étudie l'entrée des nouveau-nés dans la vie sociale et, en particulier, l'une des toutes premières distinctions qu'ils portent à cette occasion : est-ce une fille ou un garçon? Dans les pays riches, il naît aujourd'hui 51,2 % de garçons et 48,8 % de filles. En Chine, il en naît respectivement 55 % et 45 %. Cet écart a conduit des chercheurs de diverses disciplines à s'interroger sur le phénomène des "filles disparues" (missing girls). Pourtant, en France aussi, la proportion des sexes à la naissance a singulièrement varié au cours du XXe siècle. À rebours d'un ethnocentrisme commode qui se contenterait de désigner au loin l'horreur d'infanticides à grande échelle, Éric Brian et Marie Jaisson reconstituent les formes du dénombrement des sexes à la naissance depuis trois siècles. Combinant histoire des sciences et sociologie, leur enquête met en évidence l'importance de l'incertitude dans la formation des normes morales et dans la logique de la domination selon les sexes.

Haut de page

Notes de la rédaction

Un site à visiter : s1h, le site pour accompagner le livre

Haut de page