Navigation – Plan du site

Josiane Massard-Vincent, Le temps du pub. Territoires du boire en Angleterre

Frédérique Giraud
Le temps du pub
Josiane Massard-Vincent, Le temps du pub. Territoires du boire en Angleterre, Aux Lieux d'être, 2006, 112 p., EAN : 9782916063249.
Haut de page

Texte intégral

1Vous aimez bien la bière, il vous arrive de fréquenter un pub...alors allez jeter un œil à l'ouvrage de Josiane Massard-Vincent, Le temps du pub, territoires du boire en Angleterre, paru en octobre 2006 aux éditions Aux Lieux d'être. Ce petit livre, court puisqu'il fait une centaine de pages, est ludique et très agréable à lire. Il s'agit d'une ethnographie des pubs, elle est le résultat d'enquêtes réalisées entre 2001 et 2006 à Newton, toponyme d'emprunt, dans le Derbyshire, une localité de 5000 habitants.

2On ne rentre pas dans les détails de l'enquête, mais des notes de bas de page renvoient à des articles plus approfondis. Si l'on peut regretter le manque d'envergure du livre, qui n'est pas à proprement parler le compte-rendu précis et détaillé d'une enquête de sociologie, son petit format en fait aussi son charme. De fait, il peut aisément être lu par un public de tous horizons. Ce livre fonctionne comme un petit guide d'initiation, on y découvre dans le prélude en quelques pages une histoire des pubs. Pour l'auteure, les pubs, public drinking houses, peuvent être considérés comme de véritables symboles qui « font société. ». Ainsi, fréquenter les pubs ne peut être considéré comme un simple passe-temps, cela engage une manière de vivre et de passer le temps particulière et propre à une société. Les pubs sont une partie prégnante de la culture britannique, ils peuvent considérés comme des institutions.

3C'est à ce titre que l'auteure les rapproche de l'Eglise d'Angleterre, avec laquelle ils posséderaient des points communs. On peut seulement regretter que ce parallèle entre église anglicane et pub dressé dans l'introduction un peu abruptement ne soit repris qu'épisodiquement au cours de l'ouvrage et sans véritable démonstration. On aura certes compris que le pub et l'église occupent une place importante dans le paysage britannique, mais comme le rappelle justement l'auteur, la baisse de fréquentation de l'église, et sa nature pour le moins différente du pub laissent circonspects quant à la pertinence du rapprochement.

4Le premier chapitre s'attarde ensuite sur les particularités méthodologiques de l'enquête. Celle-ci a été menée par observation et fréquentation de différents pubs de Newton, dans le Derbyshire, elle s'accompagne d'entretiens avec des tenanciers de pubs. Le pub est un lieu d'habitués où un enquêteur conquiert difficilement sa place, il ne peut rester dans un pub sans boire, ni parfois participer aux tournées, et sa présence prolongée qui ne s'accompagne pas d'une grande consommation est tout à la fois suspecte et intrusive.

5Qu'est-ce qui fait un vrai pub ? Les éléments de définition sont nombreux : c'est un cadre matériel, une ambiance sonore, la qualité de la bière, le rôle du pub dans le voisinage, l'ambiance de l'établissement. Chaque pub possède sa propre marque, son identité faite des visiteurs et des habitués. Lieu de consommation, lieu de conversation, lieu de jeu (on y pratique des quizz). Le maître des lieux est en règle générale un personnage cordial, buvant de conserve avec les habitués, qui occupe une position de médiation et d'écoute dans les affaires locales.

6Le chapitre quatre nous introduit dans le monde des habitués. Qui sont les habitués et comment les reconnaître ? Les habitués d'un pub aiment à retrouver leur place dans leur pub d'élection. Pour eux, le pub est accueillant, douillet, le pub serait a home away from home. Pour un habitué, le serveur peut à sa vue et sans qu'un mot soit prononcé préparer sa consommation, il fait partie de la maison, serait-on tenté d'ajouter.

7Pour conclure, on pourrait dire que Le temps du pub se lit vite, un peu comme une nouvelle. Pendant une petite heure vous voilà en Angleterre, assis dans un pub...il ne manque que la pinte ! C'est un bon moment de détente, un véritable plaisir de lecture, à recommander donc.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédérique Giraud, « Josiane Massard-Vincent, Le temps du pub. Territoires du boire en Angleterre », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2007, mis en ligne le 06 avril 2007, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/lectures/392

Haut de page

Rédacteur

Frédérique Giraud

Allocataire-monitrice à l’ENS de Lyon, doctorante au Centre Max Weber, équipe DPCS (Dispositions, Pouvoirs, Cultures, Socialisations). Frédérique Giraud est rédactrice en chef de Lectures.

Articles du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Haut de page