Navigation – Plan du site
La domination et les arts de la résistance

La domination et les arts de la résistance

Fragments du discours subalterne
James C. Scott, La domination et les arts de la résistance. Fragments du discours subalterne, Paris, Amsterdam Editions, 2019, 426 p., traduit de l'anglais par Olivier Ruchet, préface de Ludivine Bantigny, ISBN : 978-2-35480-201-1.
Notice publiée le 28 novembre 2019

Présentation de l'éditeur

À trop s’intéresser au discours public des dominants et des dominés, au détriment de leur discours « caché », par définition difficilement saisissable, on risque de ne pas même apercevoir la résistance effectivement opposée par les subalternes. Il y a là un véritable défi épistémologique pour les analystes du monde social et des situations de domination. Derrière le masque de la subordination et l’écran du consensus et de l’apparente harmonie sociale couve ce que James C. Scott nomme l’« infra-politique des subalternes » : la politique souterraine des dominés.

Dans toutes les situations de domination, même les plus extrêmes, ces derniers continuent, de façon dissimulée, à contester le discours et les pouvoirs dominants, à imaginer un ordre social différent. Fondé sur l’analyse de sociétés dans lesquelles il n’existe pas d’espace public où contester légitimement l’ordre existant, ce livre désormais classique offre des outils théoriques précieux pour celles et ceux qui cherchent à éclairer les formes subjectives de la vie sociale et les expériences de domination, d’exploitation et de répression. 

Haut de page

Auteur

James C. Scott

James C. Scott est professeur de science politique et d’anthropologie à Yale University. Il est notamment l’auteur de The Moral Economy of the Peasant : Subsistance and Rebellion in Southeast Asia ; Weapons of the Weak : Everyday Forms of Peasant Resistance ; et de Seeing Like a State : How Certain Schemes to Improve the Human Condition Have Failed.

Publications du même auteur

Haut de page