Navigation – Plan du site
Persécutions des femmes

Persécutions des femmes

Savoirs, mobilisations et protections
Jane Freedman, Jérôme Valluy (dir.), Persécutions des femmes. Savoirs, mobilisations et protections, Editions du Croquant, coll. « Terra », 2007, 639 p., EAN : 9782914968348.
Notice publiée le 09 novembre 2007

Présentation de l'éditeur

Des violences domestiques dans le monde à la persécution des femmes pendant les guerres ou à leur statut sous-humain dans certaines sociétés, il y a un continuum, transnational, lié aux rapports de genre entre hommes et femmes. Rares sont celles qui peuvent fuir ces persécutions genrées des femmes en trouvant refuge à l'étranger et elles se heurtent alors au rejet généralisé des demandes d'asile et aux multiples dénégations de leur sort. Les victimes sont ainsi affectées d'une triple illégitimité, socialement construite, qui maintient une chape de silence et entretient les dénégations du phénomène : celle qu'opposent les sociétés d'origine aux déviantes ou simplement à la reconnaissance de ce type de faits ; celle qu'opposent les sociétés d'accueil aux réfugiés en général et à la reconnaissance de ce type de persécution en particulier ; celle intériorisée par les victimes qui craignent souvent d'exprimer leurs motifs réels de départ et les masquent derrière d'autres motifs perçus par elles-mêmes comme plus légitimes ou simplement plus faciles à exprimer. Le présent ouvrage, produit de plusieurs années de recherches et de débats dans le cadre du réseau scientifique TERRA, montre qu'une vaste partie de l'humanité est exposée à ces persécutions que l'anthropologie relie aux rapports de genre ainsi qu'au phénomène de l'exil, et la sociologie politique à la faiblesse mondiale de la défense des femmes face aux idéologies traditionnelles et à l'inertie des institutions publiques.

Haut de page