Navigation – Plan du site

AccueilLireLes livres2020Le pouvoir des liens faibles

Le pouvoir des liens faibles

Le pouvoir des liens faibles

Alexandre Gefen, Sandra Laugier, Le pouvoir des liens faibles, Paris, CNRS, coll. « Philosophie et histoire des idées », 2020, 384 p., ISBN : 9782271126221.
Notice publiée le 22 janvier 2020

Présentation de l'éditeur

Largement ignorés par la réflexion éthique et politique, les « liens faibles » sont pourtant au cœur des formes contemporaines d’attachement et d’attention aux autres : dans les réseaux sociaux, dans la sphère culturelle, dans notre rapport à l’espace urbain ou à l’environnement, ou encore dans l’espace démocratique du commun.
Si la notion de « liens faibles » a été initialement forgée par le sociologue Granovetter pour rendre compte des ressources sociales inaccessibles aux liens forts (comme la famille, l’amour, l’amitié, le travail, etc.), elle permet d’interroger notre rapport aux visages, objets, musiques, personnages de fiction, aux sentiments, aux lieux et situations du quotidien qui déterminent notre relation aux autres. Grâce à cette notion, nous pouvons observer en quel sens nos affinités esthétiques ou encore nos engagements éthiques et politiques infléchissent nos existences.
C’est donc aux ressources du concept de « liens faibles » pour saisir notre monde commun que se consacre ce volume polyphonique, avec l’ambition de rendre sensible la texture invisible de nos vies et de nos attachements ordinaires.

Haut de page

Auteurs

Alexandre Gefen

Alexandre Gefen est directeur de recherche à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Ses travaux portent principalement sur la théorie littéraire appliquée à la littérature française contemporaine. Fondateur de Fabula.org, critique littéraire, il est l’auteur de Réparer le monde. La littérature française face au XXIe siècle (Corti, 2017).

Sandra Laugier

Sandra Laugier est professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’IUF. Spécialiste de philosophie contemporaine et de philosophie du langage, notamment de Wittgenstein et d’Austin, elle a traduit les ouvrages de Stanley Cavell, et a développé ses approches en philosophie morale et en théorie de la démocratie. Elle a fait paraître Nos vies en séries (Climats, 2019) et, sous sa direction (avec E. Ferrarese), Formes de vie (CNRS Éditions, 2018).

Publications du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search