Navigation – Plan du site
L'homme pensé par l'homme

L'homme pensé par l'homme

Du statut scientifique des sciences sociales
Hua Cai, L'homme pensé par l'homme. Du statut scientifique des sciences sociales, PUF, coll. « ethnologies - controverses », 2008, 204 p., EAN : 9782130565369.
Notice publiée le 31 août 2008

Présentation de l'éditeur

Dans l'histoire des sciences sociales, reviennent périodiquement et sous diverses formes deux questions fondamentales : quelle est la nature exacte de l'objet des sciences humaines et sociales ? Devant la grande diversité des phénomènes sociaux, une théorie générale est-elle pensable ? A partir d'une étude comparative des quatre systèmes de représentation de la reproduction humaine et à la suite de ses travaux sur les Na de Chine, en commençant par réfuter les thèses principales avancées en anthropologie de la parenté, fondées entièrement ou en partie sur le biologique (celles de Henri Morgan, Emile Durkheim, Arnold van Gennep, Claude Levi-Strauss et David Schneider), l'auteur tente ici de formaliser un système de la parenté qui clarifie les notions de " culture ", d'"ethnie " et de " société " et qui distingue les caractéristiques de l'objet des sciences naturelles, d'un côté, de celles de l'objet des sciences sociales, de l'autre. En repensant ainsi l'approche anthropologique selon la triple et très nette distinction du biologique, du culturel et du social, Hua Cai montre que la parenté (consanguinité plus affinité, dans le vocabulaire anthropologique) est totalement culturelle et sociale. Il en vient par là à avancer de nouvelles propositions épistémologiques qui remettent en question un certain rationalisme occidental et serait utiles, selon toute apparence, aux autres sciences humaines et sociales.

Haut de page