Navigation – Plan du site
L'enseignement supérieur en Algérie

L'enseignement supérieur en Algérie

Entre contraintes politiques et défis socio-économiques
Ahmed Ghouati, L'enseignement supérieur en Algérie. Entre contraintes politiques et défis socio-économiques, Paris, Éditions PETRA, coll. « Éducation, art du possible », 2019, 400 p., ISBN : 978-2-84743-254-1.
Notice publiée le 21 février 2020

Présentation de l'éditeur

L'européanisation des systèmes d'enseignement supérieur-synonyme de standardisation et de mise en compétition libérale - commencée au début des années 2000 a également concerné les pays du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie). Dans ce cadre, l'injonction de professionnalisation et l'élargissement des missions de l'enseignement supérieur à l'employabilité et l'insertion des étudiants sont au coeur d'un processus de transformations visant un rapprochement éducation-économie. Orienté à l'origine vers « la modernisation de l'enseignement supérieur », ce processus a pris une dimension politique et sociale singulière après les « Printemps arabes » qui ont commencé fin 2010 au Maghreb. Or, bien avant ces révoltes juvéniles, qui s'expliquent entre autres par un découplage formation supérieure-emploi public, les trois pays du Maghreb étaient déjà confrontés à la question de l'emploi des jeunes, en particulier des jeunes diplômés. C'est ainsi que les objectifs de professionnalisation des offres de formation et d'amélioration de l'employabilité et de l'insertion des diplômés sont devenus un défi majeur pour les systèmes d'enseignement supérieur maghrébins en général et algérien en particulier. Appuyé sur des données issues d'enquêtes de terrain, cet ouvrage interroge plus particulièrement le processus de réformes de l'enseignement supérieur au regard de ce défi. Ce terrain est particulièrement heuristique car, comparativement à ses voisins maghrébins, l'Algérie a conduit plusieurs réformes et expérimenté la professionnalisation des formations supérieures avec un objectif adéquationniste université-entreprise. Mais avec quels résultats pour les diplômés et quels impacts sur le système d'enseignement supérieur dans son ensemble ? Poury répondre, l'auteur propose une mise en perspective de ces réformes, en les situant dans leurs contextes politique, socio-économique et historique.

Haut de page

Auteur

Ahmed Ghouati

Maître de conférences en Sciences de l'éducation à l'Université Clermont Auvergne (laboratoire ACTé, UCA) et chercheur associé à l'IREMAN-CNRS Aix-en-Provence, Ahmed Ghouati travaille sur les politiques et les pratiques éducatives. Il est l'auteur d'articles de revues et d'ouvrages parmi lesquels: Professionalisation des formations, employabilité et insertion des diplômés, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2019; Diversité et innovation en milieux socioprofessionnels (dir.), Presses universitaires Blaise-Pascal, 2013; Processus de Bologne et Enseignement supérieur au Maghreb, l'Harmattan, coll. "Europe-Maghreb", 2011. 

Haut de page