Navigation – Plan du site
La communication de l'État en Afrique

La communication de l'État en Afrique

Discours, ressorts et positionnements
Dir. : Simon Ngono
Simon Ngono (dir.), La communication de l'État en Afrique. Discours, ressorts et positionnements, Paris, L'Harmattan, coll. « Études africaines », 2020, 360 p., EAN : 9782343189369.
Notice publiée le 05 mai 2020

Présentation de l'éditeur

Quels sont les mécanismes, les enjeux, les modalités et les facteurs explicatifs de la communication de l'État dans les pays d'Afrique ? Comment est-elle pensée, élaborée, mise en oeuvre ? Pour quels objectifs, affichés ou souterrains ? À l'aide de quels outils info-communicationnels ? Comment accueille-t-elle les nouveaux acteurs producteurs devenus eux-mêmes producteurs d'information par leurs pratiques plus ou moins affirmées des technologies de l'information et de la communication ? Quelles en sont les forces et les faiblesses ?

Avec la mise en perspective internationale à laquelle procède l'ouvrage, peut-on encore parler de spécificités de la communication de l'État en Afrique quand les enjeux et les jeux d'acteurs se présentent désormais croisés au-delà des frontières ? Les propositions en éclairage de ce questionnement s'inscrivent dans une perspective compréhensive et critique. Elles privilégient parallèlement des terrains empiriques.

Les contributions de ce livre permettent de mieux appréhender et apprécier comment la communication de l'État s'organise aujourd'hui sur le continent à partir de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale.

Cet ouvrage s'adresse aux étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs et décideurs politiques désireux de comprendre les rouages et enjeux de la communication de l'État en contexte africain.

Haut de page

Auteur

Simon Ngono (dir.)

Simon Ngono est docteur en sciences de l'information et de la communication de l'université Grenoble Alpes. Il est également chargé de cours au sein de la même université et chercheur au Gresec. Ses travaux portent sur l'espace public et les débats télévisés, les réseaux socio-numériques et la communication de l'Etat.

Haut de page