Navigation – Plan du site
Le souper

Le souper

Françoise Le Borgne, Alain Montandon (dir.), Le souper, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Littératures », 2020, 440 p., ISBN : 978-2-84516-919-7.
Notice publiée le 24 juillet 2020

Présentation de l'éditeur

De l'importance historique du souper, une interaction sociale originale fort appréciée à l'âge classique comme au XIXe siècle, témoignent les nombreuses descriptions qui en ont été faites en littérature et dans les arts. Ce moment de convivialité instauré après le spectacle, le bal ou d’autres événements concerne à la fois le savoir-vivre, la gastronomie, la nuit et l’érotisme. Les modèles antiques servirent de repères pour des pratiques qui elles-mêmes firent l’objet d’évocations littéraires, devenues par la suite des modèles pour de réels soupers. Les soupers à la cour de Versailles ou sous le Second Empire sont aussi célèbres que ceux – brillants et libertins – du XVIIIe siècle et ceux – particulièrement agités – de l’époque romantique. Du souper fin à l’orgie la frontière est parfois ténue et les mises en scène théâtrales s’en amusent. Si la figure de Don Juan est requise, elle jouxte aussi bien les Jeunes France que les écrits de Sade, Casanova, Dumas, Musset, Hugo, Jean Lorrain, Richepin et bien d’autres, tous évoqués ici dans cet ouvrage qui pour la première fois s’attache à mettre en valeur une pratique culturelle très française.

Haut de page

Auteurs

Françoise Le Borgne (dir.)

Françoise Le Borgne est maître de conférences à l'université Clermont Auvergne et membre du CELIS. Ses travaux portent sur la diversification des normes esthétiques et morales dans la littérature du XVIIIe siècle. Elle s’intéresse, dans une perspective sociopoétique, à la représentation des conflits qui structurent la république des lettres mais aussi la société, la famille et le couple au siècle des Lumières. Elle prépare actuellement une anthologie du théâtre révolutionnaire.

Alain Montandon (dir.)

Alain Montandon est professeur émérite de littérature comparée et membre honoraire de l'Institut Universitaire de France. il est également l’auteur de Mélusine et Barbe-Bleue (Champion, 2018), Écrire les saisons (Hermann, 2018) et Formes brèves (Classiques Garnier, 2018).

Haut de page