Navigation – Plan du site
Jules-Louis Breton (1878-1940)

Jules-Louis Breton (1878-1940)

Un savant parlementaire
Christine Moissinac, Yves Roussel, Jules-Louis Breton (1878-1940). Un savant parlementaire, Presses universitaires de Rennes, coll. « Carnot », 2010, 290 p., EAN : 9782753511019.
Notice publiée le 06 octobre 2010

Présentation de l'éditeur

Quel injuste oubli a frappé la vie de Jules-Louis Breton ! Le simple usage d'une machine à laver la vaisselle devrait pourtant lui valoir notre gratitude : ce geste quotidien et libérateur doit en effet beaucoup à ce précurseur, inventeur et défenseur des " Arts Ménagers " au début des années 1920. Ce livre a justement pour objet de rendre justice à ce curieux et complexe personnage que fut Breton. Étudiant révolutionnaire passionné de science, jeune parlementaire attentif à la recherche de la vérité durant l'affaire Dreyfus, il fut un protecteur intransigeant de la santé et la sécurité des travailleurs. Responsable, pendant la Première Guerre mondiale, de la recherche d'armes nouvelles, ses contemporains le reconnurent comme l'un des inventeurs des chars d'assaut. Devenu, à la fin du conflit, ministre d'un tout nouveau département, celui de l'Hygiène, de l'Assistance et de la Prévoyance sociales, élu à la même époque à l'Académie des sciences, il dirigea entre les deux guerres le premier organisme national voué à l'organisation des recherches scientifiques : c'est dans le cadre de cette institution, l'ONRSII, qui a ouvert la voie au CNRS, qu'il créa, dès 1923, le Salon des Arts Ménagers qu'en un demi-siècle près de quarante millions de Français ont visité.

Haut de page