Navigation – Plan du site

AccueilLireLes livres2020Friction

Friction

Friction

Délires et faux-semblants de la globalité
Anna Lowenhaupt Tsing, Friction. Délires et faux-semblants de la globalité, Paris, La Découverte, coll. « Les Empêcheurs de penser en rond », 2020, 420 p., trad. Philippe Pignarre, Isabelle Stengers, préf. Nastassja Martin, ISBN : 978-2-35925-179-1.
Notice publiée le 07 septembre 2020

Présentation de l'éditeur

Friction : que se passe-t-il dans les « zones-frontières » où se développe une économie sauvage, ravageant les ressources, les plantes, les animaux, les forêts et les cultures humaines ? Où aucun droit ne limite plus la puissance de bandes armées qui constituent l’avant-garde d’un capitalisme à la fois moderne et archaïque ? Anna Tsing nous emmène à Bornéo chez les Dayaks meratus, mais ce pourrait aussi bien être en Amazonie au Brésil.
Friction : comment entendre le cri de tous ceux et celles – humains et non-humains – qui disparaissent dans un maelstrom de destructions où la forêt laisse place à des plantations de palmiers à huile ? Comment apprendre à regarder une forêt que l’on croyait sauvage comme un espace social, habité ? Comment faire l’histoire de la botanique en redonnant aux peuples indigènes le rôle qui a été le leur ?
Friction : comment des lycéens et des étudiants indonésiens amoureux de la nature ont-ils appris, pas à pas, à refaire de la politique sous la dictature ? Comment les alliances les plus boiteuses peuvent-elles être fécondes ?
Friction : comment faire de l’ethnographie sans se plier aux règles de l’orthodoxie académique, sans théorie à vérifier, mais en fabulant, en rendant perceptibles des aspects de la réalité souvent considérés comme accessoires ? Avec Anna Tsing, il faut apprendre à mettre en suspens nos routines perceptives et nos jugements normatifs, apprendre à sentir et ressentir, à développer une culture de l’attention, apprendre avec ce qui la fait hésiter, avec ce qui l’oblige à multiplier les manières de raconter, les méthodes ethnographiques.

Haut de page

Auteur

Anna Lowenhaupt Tsing

Anna Lowenhaupt Tsing est professeure d’anthropologie à l’université de Californie. Elle est l'auteure du Champignon de la fin du monde. Sur la possibilité de vivre dans les ruines du capitalisme (La Découverte, 2017).

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search