Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivrePublications reçues2020L'art est une arme de combat fémi...

L'art est une arme de combat féministe

L'art est une arme de combat féministe

France, Argentine, Honduras et Salvador, regards pluridisciplinaires croisés
Samantha Faubert, Fanny Jedlicki (dir.), L'art est une arme de combat féministe. France, Argentine, Honduras et Salvador, regards pluridisciplinaires croisés, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, coll. « Genre à lire et à penser », 2020, 135 p., ISBN : 979-10-240-1382-4.
Notice publiée le 21 septembre 2020

Présentation de l'éditeur

Que signifie la pratique artistique féminine, professionnelle et amateure? C'est la question à laquelle s’efforce de répondre ce volume en faisant appel à des disciplines multiples et en étudiant des contextes historico-politiques et des aires géographiques contrastés. La domination masculine, et ses formes aigües de violence contre les femmes, engage en effet l’acte créateur féminin, qu’il soit sciemment féministe ou non, dans la voie de la subversion et de l’émancipation. Militantes MLF, Femen, ancienne guerillera salvadorienne ou encore artistes reconnues s’élèvent également contre les systèmes d’oppression économique et racialiste. C’est ainsi que les arts plastiques, le cinéma (de fiction et documentaire), la danse, la poésie ou encore le théâtre de Jacqueline Audry, Gioconda Belli Griselda Gambaro, Ana Istarú, Maggie Hadleigh-West, Rokhsareh Ghaem Maghami, Sarah Maldoror, Silvia Ethel Matus Avelar, Sofie Peeters, Ana María Rodas Shoshana Roberts, Clementina Suárez et Nil Yalter, constituent une véritable arme de combat.

Haut de page

Auteurs

Samantha Faubert (dir.)

Samantha Faubert, Maîtresse de Conférences en Espagnol à l’Université du Havre, a soutenu sa thèse en 2001 sur « Les traductions françaises du théâtre de Ramón del Valle-Inclán : adaptation et interprétation ». Ses recherches se sont ensuite poursuivies, d’une part sur la problématique de la traduction dans le domaine littéraire et, d’autre part, sur l’approfondissement de la compréhension du théâtre de Valle-Inclán. Depuis quelques années, elle publie des articles sur le théâtre de la dramaturge argentine Griselda Gambaro et plus particulièrement sur la problématique du genre dans son œuvre.

Fanny Jedlicki (dir.)

Fanny Jedlicki est maîtresse de conférences en sociologie à l’université du Havre, UMR IDEES (6266), actuellement en délégation au CENS (Centre Nantais de Sociologie) de l’université de Nantes. Après des travaux s’inscrivant dans le champ de la sociologie des migrations, de la mémoire familiale et de la santé au travail, ses recherches actuelles s’intéressent aux parcours de primo-étudiant.e.s « petit.e.s-moyen.ne.s » ruraux et à leur famille.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search