Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreL'empire des chiffres

L'empire des chiffres

L'empire des chiffres

Une sociologie de la quantification
Olivier Martin, L'empire des chiffres. Une sociologie de la quantification, Malakoff, Armand Colin, 2020, 297 p., ISBN : 978-2-200-62571-9.
Notice publiée le 05 octobre 2020

Présentation de l'éditeur

L’heure, la qualité d’un restaurant, la température, le taux de chômage, le QI, la durée d’un entraînement, la réussite d’un lycée, la richesse, une cote de popularité... Il semble impossible d’échapper aux chiffres ! Mais à quoi servent-ils exactement ? D’où viennent-ils ? Et pourquoi met-on le monde en chiffres ?
Les chiffres régissent une bonne partie de nos vies : ils servent à coordonner nos actions, à établir des règles de vie commune et à trouver des conventions au sein des collectifs. Ils contribuent aux prises de décision et à l’exercice du pouvoir. Ils participent à nos quêtes de justice et d’harmonie, et à la construction de la confiance. Et ils prétendent aussi refléter la réalité de façon objective.
La puissance des chiffres provient-elle de leur capacité à énoncer des certitudes, de notre soumission volontaire à des artifices utiles, de leur aptitude à fabriquer un monde et à nous l’imposer, ou des leviers qu’ils nous offrent pour s’entendre et agir ?
À travers une analyse sociologique et historique de la quantification, Olivier Martin nous montre toute l’étendue de l’empire des chiffres dans nos sociétés.

Haut de page

Auteur

Olivier Martin

Olivier Martin, sociologue et statisticien, est professeur à l’université Paris Descartes et directeur du CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux, CNRS).

Publications du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search