Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivrePublications reçues2020Les figures de l'écart dans les p...

Les figures de l'écart dans les paysages des franges périurbaines

Les figures de l'écart dans les paysages des franges périurbaines

Marginalisation, résistance, innovation
Ségolène Darly, Véronique Fourault-Cauët, Richard Raymond (dir.), Les figures de l'écart dans les paysages des franges périurbaines. Marginalisation, résistance, innovation, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Géographie sociale », 2020, 148 p., ISBN : 9782753579781.
Notice publiée le 12 octobre 2020

Présentation de l'éditeur

Dans les franges urbaines, en marge des centralités métropolitaines, les populations réagissent à leur manière aux difficultés posées par l'urbanisation contemporaine, quitte à se démarquer de cadres institutionnels qui ne répondent souvent que par de simples ajustements.
Les diverses études de cas présentées dans cet ouvrage rendent compte de ruses et d'"arts de faire" qui permettent aux résidents de définir des modes d'habiter détournant les produits de consommation urbaine.
Quand l'espace de loisir et de protection de la biodiversité devient espace de reconstruction personnelle, que la zone inondable est transformée en zone d'abri, quand apparaissent des tiers-lieux que la société de consommation standardisée a pu faire disparaitre ailleurs, ne peut-on considérer que l'écart devient ressource ?
L'étude de ces formes d'organisation spatiale et politique marquant une prise de distance avec les logiques métropolitaines constitue l'objet de cet ouvrage.

Haut de page

Auteurs

Ségolène Darly (dir.)

Ségolène Darly est maître de conférences en géographie à l'université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Ses travaux portent sur la place de l'espace cultivé dans les sociétés urbanisées et son rôle sur l'évolution des inégalités.

Véronique Fourault-Cauët (dir.)

Véronique Fourault-Cauët est maître de conférences en géographie à l'université Paris Nanterre. Elle étudie les politiques environnementales en contexte (péri)urbain, entre discours normatifs et réalités des territoires.

Richard Raymond (dir.)

Richard Raymond, éco-anthropologique, tente de saisir les facteurs qui façonnent les engagements collectifs concernant le devenir des territoires et les manières dont le vivant est intégré dans ces engagements.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search