Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtrePosséder la science

Posséder la science

Posséder la science

La propriété scientifique au temps du capitalisme industriel
Gabriel Galvez-Behar, Posséder la science. La propriété scientifique au temps du capitalisme industriel, Paris, EHESS, coll. « En temps et lieux », 2020, 320 p., préf. Patrick Fridenson, ISBN : 978-2-7132-2853-7.
Notice publiée le 19 novembre 2020

Présentation de l'éditeur

Dès le XIXe siècle, la contribution des savants à la révolution industrielle, le développement de la science et son institutionnalisation, avec la mise en place de chaires universitaires puis de laboratoires de recherche, lient intimement science et capitalisme. Dès lors que les résultats de la recherche créent de la valeur, se pose la question du partage des bénéfices et du rapport que peuvent entretenir le milieu de la science et celui de l’industrie. Gabriel Galvez-Behar relate l’émergence et l’essor de la propriété scientifique, un concept forgé sur le modèle de la propriété intellectuelle pour permettre aux savants de contrôler les fruits de leurs découvertes. S’appuyant sur une analyse comparative centrée sur la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis, il en éclaire les évolutions de la fin du XIXe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, et l’impact qu’a cette problématique sur l’organisation de la recherche aujourd’hui. 

Haut de page

Auteur

Gabriel Galvez-Behar

Gabriel Galvez-Behar est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lille. Ses travaux portent sur l’histoire de l’innovation et de la propriété intellectuelle à la croisée de l’histoire économique et de l’histoire des sciences et des techniques. Il a notamment publié La République des inventeurs. Propriété et organisation de l’innovation en France (1791-1922) (PUR, 2008).

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search