Navegación – Mapa del sitio
De la subversion en religion

De la subversion en religion

Tangi Cavalin, Charles Suaud, Nathalie Viet-Depaule (dir.), De la subversion en religion, Karthala, col. « Signes des Temps », 2010, 308 p., @ean : 9782811103040.
Anuncio publicado en 22 mayo 2010

Presentación del editor

S'il est acquis que les religions contribuent à la justification de l'ordre établi, elles peuvent aussi jouer comme une force de changement. À partir d'analyses de cas empruntées à l'histoire de l'Eglise catholique, mais aussi à celle d'autres religions, ce livre examine des contestations internes qui ont eu pour enjeux de mettre en question les relations traditionnelles entre des agents religieux, des laïcs et des institutions et de redéfinir la place des Eglises ou des organisations religieuses dans certaines sociétés. Le point de vue adopté dans cet ouvrage prend le parti de comprendre les subversions religieuses en ce qu'elles engagent pleinement les esprits et les corps. Ces tentatives de transformation sont à l'origine de multiples conflits. Bien qu'elles se soient heurtées à des résistances au nom de valeurs doctrinales, à des oppositions entre clercs et laïcs et à la prétention hégémonique des institutions promptes à recourir à des mesures disciplinaires, elles ont, sinon réussi à subvertir les pouvoirs religieux en place, du moins infléchi des pratiques et induit des changements durables. Il n'en reste pas moins que, de façon surprenante, les détenteurs de la domination religieuse peuvent aussi sortir affermis de ces confrontations. Le paradoxe de la subversion religieuse est qu'elle contribuerait peut-être au renforcement interne des institutions qu'elle prétendait mettre en cause.

Inicio de página