Navigation – Plan du site
Sauver, laisser mourir, faire mourir

Sauver, laisser mourir, faire mourir

Véronique Guienne, Sauver, laisser mourir, faire mourir, Presses universitaires de Rennes, 2010, 134 p., EAN : 9782753510289.
Notice publiée le 04 juillet 2010

Présentation de l'éditeur

Absents de nos récits imaginaires, les grands ordonnateurs de la mort contemporaine sont de fait les médecins hospitaliers. Ceux qui accompagnent la mort au quotidien sont les personnes qui travaillent à l'hôpital, organisant à leurs côtés la présence de la famille et des amis de celui qui est devenu " un patient ", et en l'occurrence " un patient en fin de vie ". Comment se prennent ces décisions médicales ? Comment ce lieu fait pour guérir, l'hôpital, arrive-t-il à être en même temps le lieu de nos derniers moments ? Quelles normes et valeurs structurent les choix qui sont faits là ? Jusqu'où les lois récentes sur le consentement éclairé font-elles du " patient " le décideur de sa mort et non les médecins ? Et décideur jusqu'où ? L'intention d'en finir de celui qui n'en peut plus est-elle une demande légitime ? Ceux dont le rôle est structuré par le fait de sauver, de soigner, peuvent-ils ainsi être adaptables jusqu'à la position inverse d'être ceux qui tuent ? Dans quelle mesure la société ne se décharge-t-elle pas un peu vite des débats qui la concernent sur ces médecins, voire sur la " conscience " de ces médecins ?

Haut de page