Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivrePublications reçues2021L’émancipation paysanne

L’émancipation paysanne

L’émancipation paysanne

Essai de prolongement de la réflexion éthique de Pierre Rabhi
Loïc Wojda, L’émancipation paysanne. Essai de prolongement de la réflexion éthique de Pierre Rabhi, Lormont, Le Bord de l'eau, coll. « Documents », 2021, 264 p., ISBN : 9782356877697.
Notice publiée le 07 avril 2021

Présentation de l'éditeur

La disparition des paysans est longtemps apparue comme un acquis de l’histoire dont il fallait se réjouir. Pourtant, derrière son apparente évidence, il se pourrait bien que ce diagnostic ait été en réalité profondément erroné.

Contre toute attente, il est possible d’observer l’émergence d’un mouvement de renouveau de l’agriculture paysanne qui tend à redevenir une activité valorisée et attractive. Au point que certains n’hésitent pas à abandonner des carrières parfois prometteuses pour se lancer dans un changement de vie radical et devenir paysan. Mais comment interpréter ce retournement pour le moins inattendu ? Comment saisir la signification historique de ce phénomène qui remet en question tant de prédictions prétendument expertes ? S’agit-il d’un phénomène conjoncturel ou structurel ? D’un accident regrettable ou d’une promesse d’un avenir désirable ?

L’une des réponses les plus originales à cette question est sans doute apportée par Pierre Rabhi. Selon lui, devenir paysan est une manière de redonner du sens à sa vie en s’émancipant d’un style de vie consumériste qui s’avère décevant pour découvrir les joies oubliées du style de vie paysan. Loin d’être une regrettable régression, le renouveau de l’agriculture paysanne est donc porteur d’un progrès éthique puisqu’il permet de renouer avec une vie heureuse qui se dérobait jusque-là.

Au détour d’une enquête sur les reconversions professionnelles vers l’agriculture paysanne, l’auteur approfondit les notions développées par Pierre Rabhi — la sobriété heureuse, l’insurrection des consciences, etc. — en élucidant notamment les nombreuses richesses existentielles produites par le travail paysan et les épreuves qu’un tel changement de vie suppose de traverser. Cet ouvrage peut donc être lu comme une tentative de prolongement de la réflexion éthique de Pierre Rabhi.

Haut de page

Auteur

Loïc Wojda

Passionné par l’agriculture paysanne, Loïc Wojda a consacré ces dernières années à la réalisation d’une thèse de doctorat sur les reconversions professionnelles vers l’agriculture paysanne et à l’aménagement d’une micro ferme vivrière en permaculture avec sa compagne.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search