Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreGenre et islamophobie

Genre et islamophobie

Genre et islamophobie

Discriminations, préjugés et représentations en Europe
Éléonore Lépinard, Oriane Sarrasin, Lavinia Gianettoni (dir.), Genre et islamophobie. Discriminations, préjugés et représentations en Europe, Lyon, ENS Éditions, coll. « Sociétés, Espaces, Temps », 2021, 230 p., ISBN : 9791036202940.
Notice publiée le 05 mai 2021

Présentation de l'éditeur

Premier ouvrage proposant une étude des aspects genrés de l'islamophobie en France, en Suisse et en Belgique, ce livre réunit des contributions issues de la sociologie et de la psychologie sociale. Il analyse les processus par lesquels discriminations et préjugés anti-musulman.es sont élaborés et relayés, aussi bien par des acteur.rices institutionnel.les que par les citoyen.nes, et les façons dont celles et ceux qu’ils visent y résistent.

Le genre est omniprésent dans les débats sur l’islam et l’intégration des musulman.es dans les pays européens, tant concernant les formes de voile islamique que les législations pour les interdire. Il est ainsi au cœur du développement de cette forme spécifique de racisme et de racialisation qu’est l’islamophobie.

Comment l’islamophobie peut-elle être identifiée dans des discours publics et médiatiques genrés ? Comment est-elle relayée dans des discours ordinaires attribuant aux hommes musulmans un sexisme et un patriarcat spécifiques ? Quelles sont les discriminations subies par les femmes musulmanes, voilées ou non, et en quoi diffèrent-elles de celles subies par les hommes musulmans ? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage se propose de répondre, par une approche rigoureuse et documentée.

Haut de page

Auteurs

Éléonore Lépinard (dir.)

Éléonore Lépinard est sociologue, professeure associée en études genre à l’Institut des sciences sociales de l’université de Lausanne. Ses travaux portent sur les mouvements et les théories féministes, l’intersectionnalité, la représentation politique des femmes et la régulation juridique des minorités. Son ouvrage Feminist Trouble (Oxford University Press, 2020) explore les reconfigurations du féminisme liées aux politiques de l’intersectionnalité. Ses recherches ont été publiées entre autres dans Gender & Society, Politics, Gender & Politics, American Behavioral Scientist, Constellations, la Revue française de science politique et Droit et societés. Elle a récemment codirigé trois ouvrages : Intersectionnalité. Enjeux théoriques et politiques (La Dispute, 2016, avec F. Fassa et M. Roca i Escoda), Transforming Gender Citizenship. The Irresistible Rise of Gender Quotas in Europe (Cambridge University Press, 2018, avec R. Rubio-Marin) et Intersectionality in Feminist and Queer Movments. Confronting Privileges (Routledge, 2020, avec E. Evans). Elle est aussi l’auteure de l’ouvrage Les théories en études de genre (La Découverte, 2020 avec M. Lieber).

Publications du même auteur

Oriane Sarrasin (dir.)

Oriane Sarrasin est psychologue sociale, maîtresse assistante à l’Institut de psychologie de l’université de Lausanne. Ses recherches portent sur les antécédents individuels et contextuels des attitudes et comportements intergroupes. Dans cette veine, elle a notamment travaillé, lors de ses recherches doctorales, sur différentes formes de sexisme et de soutien à l’égalité de genre. Elle a ensuite pu approfondir son intérêt pour les inégalités de genre en codirigeant un ouvrage collectif sur la thématique : Gender and Social Hierarchies. Perspectives from Social Psychology (Routledge, 2015). En parallèle, elle a initié des recherches portant sur les facteurs façonnant les différentes formes de discrimination envers les communautés résultant de la diversité migrante, ethnique et culturelle. Ainsi, elle s’est notamment intéressée, à travers plusieurs études, sur les attitudes envers le port du voile en public.

Lavinia Gianettoni (dir.)

Lavinia Gianettoni est psycholoque sociale, maîtresse d’enseignement et de recherche à l’Institut des sciences sociales de l’université de Lausanne. Ses travaux de recherche portent sur les inégalités sociales, notamment de genre, et les discriminations. Elle aborde ces questions dans une perspective d’imbrication des rapports de domination, tout en mobilisant en parallèle des concepts de la psychologie sociale. Elle a publié plusieurs articles dans des revues telles que Sex Roles, Nouvelles questions féministes et Revue suisse de sociologie sur la manière dont racisme et sexisme s’imbriquent pour déterminer les positionnements de la population autour de l’interdiction du port du voile.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search