Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtrePost-Car World

Post-Car World

Post-Car World

Futurs de la ville-territoire
Elena Cogato Lanza, Farzaneh Bahrami, Simon Berger, Luca Pattaroni (dir.), Post-Car World. Futurs de la ville-territoire, Genève, Métis Presses, 2021, 215 p., post. Jacques Lévy, ISBN : 978-2-940563-73-9.
Notice publiée le 12 mai 2021

Présentation de l'éditeur

Et si le monde urbain était un monde sans voiture? Post-Car World tente de répondre à cette interrogation dans le contexte de la transition énergétique, à l’heure où la mobilité des biens, des personnes et du vivant constitue l’enjeu autour duquel reconfigurer les espaces urbains. La question s’impose avec une urgence particulière dans la ville-territoire: cette ville dispersée et à basse densité, encore largement dépendante de l’usage de la voiture et oubliée des politiques de mobilité alternatives.

En considérant le cas de la métropole lémanique, les auteurs développent une lecture cartographique, photographique et statistique de son évolution durant le siècle de la voiture, pour ensuite la faire résonner avec une analyse des changements de comportement à l’oeuvre dans les villes européennes, afin de saisir les leviers permettant de renverser le paradigme fonctionnel qui a façonné les territoires à l’échelle globale. De même que la sédimentation des siècles qui ont précédé la voiture a servi de support à un habitat motorisé – la rupture technique n’ayant bouleversé ni les maillages viaires, ni le réseau de noyaux villageois – la métropole post-car se modèlera elle aussi, telle un palimpseste, sur les structures matérielles, les pratiques sociales et les imaginaires, en plein bouleversement, du présent.

Croisant les regards de l’architecture, de la sociologie et de l’urbanisme, l’expérimentation méthodologique restituée dans cet ouvrage débouche sur quatre visions prospectives, articulées en autant de mises en fiction. Face à l’accélération des multiples transitions qui affectent les villes, les disciplines de l’espace et de la société ne peuvent que partager l’obligation de redéfinir les limites du pensable, en affûtant les techniques de vision et de production du futur.

Haut de page

Auteurs

Elena Cogato Lanza (dir.)

Elena Cogato Lanza est architecte et Docteur ès sciences avec une thèse sur l’urbanisme genevois des années 1930. Elle est actuellement Maître d’enseignement et de recherche au Laboratoire de construction et conservation (LCC) de l’EPFL, Faculté ENAC. Elle a été expert scientifique pour le Ministère de la Culture en France, Bureau de la recherche architecturale urbaine et paysagère, et membre du Comité scientifique du programme international de recherche du «Grand Pari(s) de l’Agglomération Parisienne». Elle est membre du Conseil de la Fondation Braillard Architectes depuis 2010. Membre du comité scientifique des Carnets du paysage et du comité éditorial de la série Landscript, elle dirige la collection «vuesDensemble» pour la maison d’édition MētisPresses. Elle est auteure de nombreuses publications et articles scientifiques portant sur l’histoire de l’urbanisme et les problématique du projet contemporain.

Farzaneh Bahrami (dir.)

Farzaneh Bahrami est professeure-assistante en Urban Design and Mobility à l'Université de Groningen (NL). Elle est actuellement professeure invitée au Bartlett Centre for Advanced Spatial Analysis de Londres. Elle est titulaire d'un doctorat ès sciences de l'EPFL, où elle a été affiliée au Laboratoire d'urbanisme.

Simon Berger (dir.)

Simon Berger est architecte associé de l'agence Burckhardt+Partner AG. De 2011 à 2017, il a été assistant scientifique et chargé de cours à L'EPFL, Laboratoire d'urbanisme et Laboratoire de Sociologie Urbaine.

Luca Pattaroni (dir.)

Luca Pattaroni est docteur en sociologie, il est maître d’enseignement et de recherche à l’EPFL où il dirige le groupe de recherche «Ville, habitat et action collective» du Laboratoire de sociologie urbaine. Il a été professeur invité à l’Université fédérale de Rio de Janeiro ainsi que chercheur invité à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et à l’Université de Columbia (New York). Membre de différents comités éditoriaux et scientifiques (Revue suisse de sociologie, Articulo Journal of Urban Resesearch, Espacetemps.net, Clara), il est en outre membre du Conseil consultatif de la culture (État de Genève) et président de la coopérative d’artiste Ressources Urbaines. Depuis une vingtaine d’années, il explore l’expression des différences et de la marginalité dans la ville, en termes de précarité (SDF, migration précaire), de contestation (squats, luttes urbaines), de création (contrecultures) ou encore de débordement (foule en liesse). L’enjeu est d’ouvrir une pensée renouvelée et critique des formes d’émancipation et d’oppression rencontrées dans les villes contemporaines.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search