Navigation – Plan du site
Le système de santé anglais à l'épreuve des réformes managériales

Le système de santé anglais à l'épreuve des réformes managériales

Anémone Kober-Smith, Le système de santé anglais à l'épreuve des réformes managériales, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des Sociétés », 2010, 203 p., EAN : 9782753511675.
Notice publiée le 22 mars 2011

Présentation de l'éditeur

Au cours des dix-huit années de gouvernement conservateur (1979-1997), le système national de santé britannique, le National Health Service (NHS), a été profondément transformé par la mise en oeuvre de réformes managériales s'apparentant à la Nouvelle gestion publique, un mouvement prônant l'amélioration de l'efficience dans les services publics grâce à l'introduction de méthodes inspirées du privé. La création d'un marché interne séparant les établissements fournisseurs de soins des acheteurs - les médecins généralistes et les autorités sanitaires locales - a été la réforme la plus radicale de l'histoire du NHS. Une fois au pouvoir, de 1997 à 2010, le New Labour a poursuivi une double politique d'investissement public massif dans le système de santé et de renforcement des méthodes managériales. Après une mise en perspective historique, cet ouvrage analyse l'origine, le contenu et la mise en place des réformes managériales qui se sont succédées depuis trente ans, ainsi que leurs conséquences pour les principales professions du secteur - les médecins, les infirmières et les personnels paramédicaux - et pour les usagers. L'ouvrage s'intéresse plus particulièrement au programme de santé mis en oeuvre par les néo-travaillistes au cours de leurs treize années au pouvoir et s'efforce de dresser un bilan de leur action, alors qu'ils ont été remplacés à la tête du pays par une coalition conservatrice-libérale-démocrate en 2010. Cet ouvrage s'adresse principalement à un public de professionnels de la santé, de cadres hospitaliers, de chercheurs et d'étudiants s'intéressant aux politiques sociales et de santé.

Haut de page